Robots livreurs campus - Blog SFAM

Starship, spécialiste des robots de livraison, vient de livrer 25 spécimens à l’Université de Fairfax, aux Etats-Unis. Leur rôle ? Transporter à toute heure, qu’il pleuve, qu’il neige ou qu’il vente, les produits indispensables à la survie d’un étudiant. Du café, des donuts et des pizzas… Quand l’IA et la robotique se mettent au service du quotidien…

Une certaine idée du rêve américain. Pouvoir se faire ravitailler en repas et café, à tout moment, sans effort. La robotique vient d’offrir ce rêve aux étudiants de l’Université George Mason, à Fairfax, aux Etats-Unis. Starship et Sodexo vont livrer à l’Université vint-cinq petits robots livreurs. Ils seront au service des 40 000 habitants du campus.

Vos repas livrés en 15 minutes par un robot autonome

Starship a déjà déployé des robots un peu partout dans le monde, en expérimentation. Ils ont déjà effectué 25 000 Starship robot livreur - Blog SFAMlivraisons, pour 93 000 kilomètres parcourus en autonomie. Mais ce contrat est le premier de cette échelle.

Les robots de Startship sont piloter par une intelligence artificielle, dotée d’un système lui permettant d’apprendre de ses erreurs. Des capteurs leur permettent de grimper sur les trottoirs et éviter les obstacles. Les robots livreurs sont endurants, fonctionnent nuit et jour, par tous les temps.

Pour utiliser ce nouveau service, les étudiants devront télécharger une application. Puis ils pourront commander, au choix, des produits préparés par la cafétéria du campus (repas ou café), par des grandes enseignes de restauration ou préférer (pourquoi pas ?) des produits frais. Les produits de la cafétéria seront livrés en une poignée de minutes. Et pour les autres, 15 minutes de trajet sont à prévoir, en plus du temps de préparation, pour des frais de livraison de 2 dollars et une capacité correspondant à trois grands sacs de course.

Une première à grande échelle

Le petit plus : le parcours du robot peut être suivi en direct via une carte interactive. « Ça va améliorer la vie de tout le monde au sein de l’Université, et c’est quelque chose que nous cherchons constamment à faire » a déclaré Mark Kraner, directeur exécutif des opérations de détail dans l’Université. L’homme est ravi que son campus soit pionnier de cette nouvelle technologie.

Reste un petit problème à régler. Un problème qui risque de prendre de l’importance avec le développement des appareils en conduite autonome (voitures autonomes..). Starship, dans ses expérimentations passées, a souvent été victime d’actes de malveillance. Les petits robots livreurs devenaient, trop souvent, des cibles privilégiées de jeunes vandales en manque d’amusement. Une IA de livraison ne peut pas se défendre, engendrant un sentiment d’impunité. Ce déploiement à grande échelle sera, aussi, l’occasion de constater si ces robots sont accueillis, unanimement, avec bienveillance…

Découvrez les robots livreurs Starship en vidéo :

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.