Philips The One televiseur - Blog SFAM

Philips veut prendre le contrepied de la course au gigantisme des téléviseurs, qui a notamment marqué le dernier CES de Las Vegas. Le constructeur néerlandais va commercialiser au printemps The One. Le principe de ce téléviseur : proposer l’essentiel des dernières technologies, au meilleur prix. Et avec un discours simple et clair.

« The right TV, not the best TV .» Le téléviseur juste, pas forcément le meilleur. Nous ne savons pas encore si ce slogan sera celui de la commercialisation de The One. Mais c’est celui de sa présentation, et il va comme un gant au nouveau téléviseur de Philips.

4K LCD, HDR+, Dolby Vision, Dolby Atmos : que voulez-vous de plus ?

L’objectif du constructeur néerlandais ? Proposer un produit milieu de gamme, présenté simplement, avec les meilleures technologies du moment, au meilleur prix.

Dans le détail, The One est une télé 4K, avec un écran LED équipé de la technologie Dolby Vision. Cela promet à son utilisateur une expérience HDR+ de grande qualité, sans sur ou sous-exposition. Le tout commandé par le processeur P5 de Philips, champion incontesté du traitement de l’image.

Il est équipé d’un Dolby Atmos assurant un son particulièrement enveloppant. Il tourne sous Android 9, et est compatible avec Google Assistant et Alexa. De quoi le commander par la voix, et même en faire le poste de commande d’une installation domotique. Petit plus : il est Ambilight. Des ampoules LED à l’arrière projettent les couleurs dominantes de l’écran. Renforçant le sentiment d’immersion dans l’image.

regarder la tele Philips the one TV - Blog SFAM

1 000 euros la version 55 pouces ?

L’ensemble est extrêmement solide et promet une image et un son d’une excellente qualité, avec ce qu’il faut de connectivité. Reste à connaître le prix de The One.

Des indiscrétions parlent de 1 000 euros pour la version 55 pouces (il sera disponible en 43, 50, 55, 65 et 75 pouces). Si ce tarif se confirme, The One gagnerait la palme du meilleur rapport qualité-prix du milieu de gamme. Et, assurément, de confortables parts de marché. De quoi replacer Philips sur le devant de la scène du marché des téléviseurs.