smartphones wiko view3 pro - Blog SFAM

Wiko a construit sa renommée sur des smartphones peu chers, au bon rapport qualité-prix. Récemment dépassée sur ce créneau par des concurrents agressifs, la marque franco-chinoise Wiko a présenté, au dernier MWC, ses nouveaux View3 et View3 Pro. D’excellents téléphones, équilibrés, à des tarifs attractifs. De quoi revenir dans le jeu !

Fondée en 2011 en France et s’appuyant à l’origine sur un partenariat technologique avec la Chine, Wiko est passée à 100% dans le giron du chinois Tinno. Et ce dernier semble vouloir redonner des couleurs à la marque. Wiko s’était fait sa place au soleil grâce à ses smartphones complets, simples et à bas prix. Mais d’autres marques, chinoises notamment (Xiaomi, Honor, Huawei…), se sont positionnées sur ce secteur, avec un grand succès.

Wiko veut donc revenir à ses fondamentaux. La nouvelle gamme View3 et View3 Pro veut renouer avec la recette qui a longtemps fonctionné : proposer des produits aux performances correctes, efficaces, au très bon rapport qualité-prix. Et l’essai semble largement transformé, face aux deux smartphones présentés au dernier MWC.

Wiko View3 : solide pour moins de 200 euros

Le View3 est un pur entrée de gamme, mais avec de solides arguments. Vendu 179 euros, il est propulsé par un processeur Mediatek Helio P22, soutenu par 3 Go de RAM et un joli 64 Go de stockage. Son écran est une dalle HD+ de 6,26 pouces.

Le triple capteur photo à l’arrière, avec son standard 13 mégapixels, son grand-angle 12 mégapixels et son téléobjectif 2 mégapixels, ne fera pas de miracle, mais devrait produire des clichés corrects en bonnes conditions de lumière. Le module en façade est un faiblard 8 mégapixels. L’ensemble profite surtout d’une batterie de 4 000 mAh : et vu la puissance limitée du View3, une excellente autonomie est à attendre.

View3 Pro : une belle montée en gamme

Par rapport à son petit frère, le Wiko View3 Pro propose quelques belles améliorations. La principale est le processeur : en passant à un Mediatek Helio P60, le smartphone s’offre un gain notable de puissance. L’écran devient un FHD+ de 6,3 pouces. La coque arrière est en verre, ce qui lui donne un style soigné.

Côté photo, le triple capteur arrière est le même que le View3, à l’exception du téléobjectif, qui passe de 2 à 5 mégapixels. En revanche, le module en façade sera un costaud 16 mégapixels. De quoi vous offrir des selfies de bonne qualité à prix réduit. La configuration 64 Go de stockage et 3 Go de RAM (comme le View3) sera vendue 249 euros. Comptez 299 euros pour pousser à 128 Go de stockage et 6 Go de RAM.

Au final, les Wiko View3 et View3 Pro sont, dans leur gamme de prix, d’excellentes surprises, qui pourraient bien remettre la marque au premier plan.

 

Découvrez le Wiko View3