LG : 16 modules photo - Blog SFAMQuatre modules photographiques à l’arrière d’un smartphone ? Bientôt parfaitement démodé. LG vient de déposer le brevet d’un smartphone équipé de 16 appareils photos. De quoi répondre à toutes les situations de prise de vue – et bien plus encore.

Certes, d’un brevet à un développement industriel, il peut y avoir un gouffre. La majorité des brevets déposés par des entreprises prennent la poussière sur une étagère et sont parfaitement oubliés. Pour autant, si un constructeur prend le temps de protéger une invention, c’est qu’il envisage de s’en servir un jour…

Modules photo : une inflation sans fin ?

Les premiers smartphones n’avaient qu’un seul appareil photo au dos. Puis, au milieu des années 2010, des téléphones avec deux capteurs photographiques sont apparus. Puis avec trois, puis quatre. La future gamme de Nokia pourrait en emporter jusqu’à cinq !

La raison de cette multiplication est simple. Donner à chaque module photo une tâche précise, dépendant de sa focale et de son ouverture. Et, en fonction de la photo à prendre, privilégier l’un ou l’autre. Voire prendre deux, trois ou quatre photos, et les combiner, grâce à une intelligence artificielle, pour obtenir la photo « parfaite ».

Ajouter des modules photo permet d’ajouter de nouvelles optiques à votre smartphone. Un grand angle classique. Un zoom. Un ultra grand angle. Une focale « normale » (proche de l’oeil humain). Un zoom ultra-grossissant. On peut imaginer tous les entre-deux possibles pour arriver à seize.

LG : 16 modules photo - Blog SFAM

Des smartphones jamais pris en défaut grâce à leurs yeux multiples !

Un smartphone à seize modules photo ressemblerait en fait à un reflex avec une gamme de seize optiques – mais capable de basculer automatiquement de l’une à l’autre, et de combiner les prises de vue de ces optiques. De quoi n’être jamais surpris et faire toujours de remarquables clichés. D’autant que l’IA du téléphone devrait faire à peu près tout le travail de réglage et de calibrage.

De ce point de vue, le brevet de LG a du sens. Reste à savoir jusqu’à quels sommets tarifaires un smartphone à seize yeux pourrait grimper. Et si l’utilisateur moyen y trouvera un intérêt qualitatif.

 

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.