smartphone-p40-pro-huawei

Les smartphones P40 et P40 Pro de Huawei, qui s’annoncent comme une des sensations de la première moitié de l’année prochaine, seront présentés officiellement fin mars 2020, à Paris. Entre un SoC surpuissant, une batterie au graphène, un module photo oscillant entre quatre et cinq capteurs, et la 5G… Un cocktail détonnant.

Richard Yu, le PDG de la branche consommateur de Huawei, a récemment confirmé que les prochains flagships de la marque, les très attendus P40 et P40 Pro, seront dévoilé entre le 26 et le 29 mars 2020, à Paris.

Huawei P40 et P40 Pro : une configuration solide, que risque d’éclipser la batterie au graphène…

En marge de cette annonce, de nouvelles fuites sur les deux smartphones ont surgi. De nombreux éléments de ces deux téléphones sont donc déjà connus. Pour le P40 Pro, l’écran sera une dalle OLED 6,5 pouces 2K, occupant 98% de la surface avant, en 120 Hz. Pour le P40, un « simple » écran OLED de 6,1 à 6,2 pouces. Dans les deux cas propulsés par le détonnant SoC maison Kirin 990.

Mais si ces deux téléphones risquent de faire couler beaucoup d’encre, c’est avant tout pour leurs batteries et leurs modules photo. Ils disposeront en effet tous les deux d’une batterie au graphène, l’une des premières commercialisations de cette technologie.

Le graphène permet en effet de fabriquer des batteries 30% plus petites que des Lithium-Ion classiques. Avec une durée de vie plus longue et une résistance à la chaleur accrue. Sachant que le P40 et le P40 Pro ont un SoC surpuissant et sont compatibles 5G, le risque de chauffe (voire de surchauffe) est réel. L’irruption de cette technologie semble ainsi salutaire.

… et des modules photo puissance 4 et 5 !

Mais ce n’est pas encore cela dont Huawei est le plus fier.  Selon Richard Yu, les P40 et P40 Pro seront « les photophones les plus aboutis du marché, proposant une qualité professionnelle ». Le P40 disposera ainsi d’un excellent quadruple module photo, promettant de très bons clichés.

Mais la vraie révolution devrait être apportée par les cinq modules du P40 Pro. En effet, le futur smartphone combinera un capteur principal de 64 mpx utilisant le pixel binning, un ultra-grand angle de 20 mégapixels, un téléobjectif de 12 mégapixels, un capteur macro et un capteur de profondeur.

L’ensemble, associé à la suite de traitement d’image de Huawei, devrait proposer des photographies vraiment renversantes. Renforçant l’impatience de découvrir cette nouvelle gamme… Révélation prévue dans trois mois !

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.