sharp nhk ecran pc oled enroulable - Blog SFAM

Sharp vient de présenter le dernier fruit de sa collaboration avec NHK : un écran de PC OLED qui s’enroule sur sa base ! Le produit n’est encore qu’un prototype, mais il ouvre la porte à de belles applications, notamment pour des produits premium destinés à une clientèle exigeante (et fortunée). Avant, qui sait, de devenir la norme dans les années à venir ?

Les technologies utilisant les écrans flexibles ont le vent en poupe dans les services « Recherche & Développement » des spécialistes high tech. Smartphone pliable, dans tous les sens, smartphone entouré d’un écran, bracelet-écran… Les applications sont déjà nombreuses, même si aucune n’a encore touché le grand public. Faute d’un intérêt réel ou d’un tarif adapté.

Sharp prend la relève de LG, et dévoile un écran de PC OLED qui s’enroule sur sa base

Les écrans grand format sont aussi concernés. Au CES 2018, LG défrayait la chronique avec un téléviseur OLED enroulable. Un produit hors de prix, mais splendide et fonctionnel, qui pourrait marquer un tournant, si cette technologie se démocratisait. Les écrans enroulables offrent en effet plusieurs avantages, en termes de poids et d’encombrements. Étant excessivement fins, ils utilisent également moins de matériaux que les dalles classiques. À moyen terme, si leurs prix baissent, ils peuvent s’imposer. À la manière des écrans plats qui ont progressivement remplacé tous les tubes cathodiques.

En attendant, les constructeurs continuent de plancher sur de nouvelles applications. Et si vous avez aimé la télé OLED enroulable de LG, vous aimerez l’impressionnant prototype que vient de dégainer Sharp. Développé en partenariat avec le spécialiste des logiciels NHK, il s’agit d’un moniteur de PC OLED, lui aussi enroulable. Il est d’une taille beaucoup plus modeste que le monstre de LG, et peut s’adapter à beaucoup plus de configurations.

PC OLED sharp enroulable - Blog SFAM

Extra-fin et ultra-léger

Une fois enroulé, il disparaît complètement dans sa base, et se fait totalement oublier. Une fois déroulé, il offre une belle dalle de 30 pouces, avec une définition de 3840×2160 et un taux de rafraîchissement de 60 Hz. L’écran, extra-fin, affiche une épaisseur de 0,5 mm, et un poids plume de 100 grammes. Sharp s’est occupé de la partie matérielle, en utilisant un substrat de film et des transistors IGZO pour obtenir cet impressionnant résultat. NHK a géré la partie logicielle pour offrir un traitement de l’image adapté à un écran de ce format.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.