samsung-publicite-mensongere-smartphones-Blog-SFAM

L’autorité australienne de la concurrence vient d’assigner Samsung au tribunal pour publicité mensongère. Le géant coréen a diffusé plusieurs publicités laissant entendre que ses smartphones survivaient à une immersion dans l’eau salée ou chlorée. Sans en apporter la preuve.

Samsung sous le feu des critiques en Australie ! Le jeudi 4 juillet 2019, l’Autorité australienne de la concurrence et de la consommation (ACCC) a annoncé qu’elle attaquait le constructeur coréen en justice. Le régulateur estime que Samsung a laissé entendre, dans plusieurs publicités, que ses smartphones, en particulier le Galaxy S10, fonctionnaient parfaitement sous l’eau. Sans pouvoir le prouver formellement, ce qui s’apparente à de la publicité mensongère.

Underwater-samsung-publicite-mensongere-s10
Exemple de publicité Samsung suspectée d’être mensongère par l’ACCC

Les smartphones Samsung survivent-ils à une utilisation dans l’eau de mer ou de piscine ?

De nombreuses publicités, diffusées sur différents types de média, précisent en effet que les smartphones Samsung peuvent rester immergés jusqu’à 30 minutes, à une profondeur d’1m50 maximum. Il semble effectivement que ce soit le cas, mais uniquement dans de l’eau douce.

Or, les publicités en question montrent des utilisations en bord de mer ou en piscine. Et l’électronique n’est pas vraiment réputée pour sa résistance au sel ou au chlore… Les notices de plusieurs smartphones de la marque précisent d’ailleurs qu’il est déconseillé de les utiliser à la mer ou à la piscine.

Samsung-instagram-publicite-mensongere-waterproof-piscine-blog-sfam
Exemple de publicité Samsung suspectée d’être mensongère par l’ACCC

« Un avantage concurrentiel injuste »

« Nous affirmons que Samsung n’avait pas de base raisonnable pour faire ces annonces. Ils n’ont pas fait de tests pour savoir comment une exposition à l’eau impacterait la durée de vie [du téléphone]», explique l’ACCC dans la plainte visant la filiale australienne de Samsung Electronics. « Ces publicités ont donné à Samsung un avantage concurrentiel injuste », résume Rod Sims, le président de l’ACCC dans un communiqué.

Samsung-Pool-publicite-mensongere-blog-sfam
Exemple de publicité Samsung suspectée d’être mensongère par l’ACCC

Samsung a argué de sa bonne foi, et a affirmé avec force n’avoir jamais fait de publicité mensongère. L’affaire se réglera devant une cour fédérale. Samsung encourt une amende de plusieurs millions de dollars australiens. Mais, surtout, un accroc sévère à son image de marque déjà ébranlée.

Et vous, tenteriez-vous d’utiliser votre Galaxy S10 dans de l’eau salée ou au fond d’une piscine chargée en chlore ?

Samsung-surfboard-publicite-mensongere-waterproof-blog-sfam
Exemple de publicité Samsung suspectée d’être mensongère par l’ACCC

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.