samsung-amd-cartes-graphiques-smartphone-BlogSFAM

En marge du dernier Computex, Samsung et AMD ont révélé un partenariat portant sur les cartes graphiques équipant les futurs smartphones du constructeur coréen. Samsung va ainsi bénéficier de la toute nouvelle architecture graphique RDNA, qui promet des performances (très) largement en hausse. De quoi donner un grand coup de fouet aux futurs smartphones haut de gamme du constructeur !

L’une des annonces qui a marqué l’édition 2019 du salon Computex, à Taipei, est la nouvelle architecture graphique développée par AMD. Le fondeur américain a présenté en grande pompe la RDNA, une technologie basée sur Navi. S’appuyant sur une gravure en 7 nm, elle promet d’augmenter de 50% les performances graphiques de la génération précédente, GCN.

Mariage AMD / Samsung sur des puces graphiques RDNA

Ce sont ces puces RDNA qui équiperont notamment la future PlayStation 5, ainsi que les futures cartes graphiques du constructeur. Mais le salon a aussi été l’occasion, pour AMD, de dévoiler un contrat de grande ampleur avec Samsung : « Dans le cadre de ce partenariat, Samsung louera à AMD les brevets AMD Graphics et se concentrera sur des technologies graphiques avancées et des solutions critiques pour l’amélioration de l’innovation sur les solutions mobiles, dont les smartphones », précise le communiqué dévoilant l’accord.

Samsung pourra donc bénéficier de la qualité de la technologie RDNA pour l’ensemble de ses puces graphiques, et notamment dans le domaine ultra-concurrentiel des smartphones. Samsung utilisait jusqu’ici pour ses téléphones des puces Mali, développées par le Britannique ARM (désormais filiale du groupe japonais SoftBank). Les futurs processeurs Exynos les remplaceront donc par des puces Radeon d’AMD.

puces-graphiques-radeon-blog-SFAM

Le bon coup de Samsung

Le gain qualitatif est difficile à quantifier, mais il promet d’être conséquent. Car AMD est une référence en matière de cartes graphiques, et est à la pointe de la recherche en la matière. Reste à déterminer son impact sur les performances des futurs Galaxy Note et Galaxy S, vaisseaux amiraux du constructeur coréen, qui devraient être les premiers à bénéficier de cette avancée technologique.

Mais c’est une excellente prise pour Samsung, et une bonne nouvelle pour les fans de la marque. La concurrence se fait pressante, mais le constructeur coréen n’entend pas rendre sa couronne de roi des smartphones aussi facilement…

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.