RetMo ambiance - blog SFAM

La SFAM a suivi de près le RetMo Paris 2019. La conférence de référence dédiée au commerce sur mobile s’est tenue le 4 avril au Palais des Congrès. Stratégies gagnantes et nouveautés incontournables, voici ce qu’il faut retenir d’une édition particulièrement riche.

Pour sa 4e édition, le RetMo Paris 2019 a confirmé sa place de conférence incontournable des innovations dédiées au commerce sur mobile. Les grands retailers (Casino, FNAC, Darty, Engie, BazarChic, Beaumanoir…) se sont ainsi relayés sur la scène du Palais des Congrès de Paris pour décrypter leur stratégie gagnante devant 500 professionnels du commerce sur mobile.

Retmo : les grands enjeux du commerce sur mobile

Acquisition, notification, fidélisation, ROI, géolocalisation, monétisation, application… A l’occasion de la trentaine de conférences organisées dans la journée, tous les grands enjeux marketing du commerce sur mobile ont été passés au crible.

Le Groupe Casino a notamment présenté au RetMo sa politique de recrutement et de fidélisation de ses clients sur mobile grâce au wallet, un système de portefeuille électronique développé par Google. La FNAC et BazarChic ont longuement évoqué l’attribution, clé selon ces deux enseignes pour devenir mobile first. Finsbury a fait de son côté une présentation de son utilisation de l’Intelligence Artificielle (IA). Cette technologie lui a permis de transformer l’expérience de shopping sur mobile grâce à l’analyse de données en temps réel.

Retrouvez le meilleur guide achat de smartphone sur notre site !

Retmo - Fnac-BazarChic retmo - blog SFAM

Les clés d’une campagne mobile to store réussie données lors du Retmo

Les plus grands experts du secteur se sont également succédés pour répondre aux problématiques concrètes des e-commerçants. Lors de sa keynote sur la scène de RetMo, Jonathan Lemberger, cofondateur de Tiendeo, présentait les 5 facteurs clés d’une campagne mobile to store réussie. Il a particulièrement retenu l’attention de l’auditoire composé essentiellement de retailers et de e-commerçants.

Le patron de Tiendeo voit dans le smartphone « un véritable pont » entre la géolocalisation en ligne et hors ligne. Ainsi, il considère que la clé d’une campagne mobile to store réside dans une stratégie combinant attraction et promotion. Mais attention à toucher le consommateur, hyper connecté et surinformé, au bon moment… Si l’idée est d’informer à partir du web des offres et des promotions dans le magasin physique, il doit également rester connecté aux canaux en ligne. Par exemple, pour prévenir un client de la disponibilité des stocks en ligne d’un produit introuvable en rayon. Evidemment, le ROI d’une telle campagne marketing doit être mesuré avec précision. Même si l’afflux de clients dans un magasin physique est souvent le signe du succès d’une campagne…

RetMo ambiance - blog SFAM

Snapchat au Retmo, ses formats dédiés et son audience massive

Autre keynote très suivie au RetMo, celle de Morgan Azogui. Sa thématique (« Vendre plus sur mobile grâce à la réalité augmentée et la géolocalisation ») était alléchante. Le manager Business Solutions chez Snap Inc, a présenté, les formats publicitaires proposés par Snapchat. Celui qui accompagne les annonceurs et agences dans leur prise de parole publicitaire sur Snapchat, a notamment évoqué l’offre singulière de l’application préférée des ados. Snapchat est devenu accessible aux annonceurs grâce à des formats dédiés et une audience massive de 13 millions d’utilisateurs, dont 80 % ont plus de 18 ans.

Pourtant, les entreprises habituées à communiquer sur Facebook ou Google, hésitent à investir sur Snapchat. Elles ont visiblement tort, selon Morgan Azogui : « Nos formats publicitaires répondent à l’ensemble des objectifs marketing, du branding à la performance ». Morgan Azogui a présenté les solutions qui permettent aux annonceurs de générer des leads ou des téléchargements d‘application. Avec des coûts par acquisition près de 30 % moins chers que sur d’autres plateformes…

Snapchat RetMo - Blog SFAM

Expérimenter la réalité augmentée

Concernant la réalité augmentée proprement dite, le manager Business Solutions de Snapchat a présenté Lens Studio. Ce logiciel gratuit de création permet aux annonceurs de créer leur propre expérience de réalité augmentée. Ils peuvent ensuite pousser leur contenu sur la plateforme.

Orange avait utilisé le format Lens lors des fêtes de fin d’année 2017. Le snapchatter se transformait en Père Noël et exécutait la même danse que dans la campagne publicitaire, au rythme du « Don’t Stop me now » du groupe Queen. Résultat, 7 millions d’utilisateurs uniques ont vu ou joué avec la Lens sur la seule journée du 24 décembre. Au total, la campagne a généré 24 millions d’impressions !

N’hésitez pas à (re)lire notre classement pour le meilleur smartphone !

La SFAM suit pour vous tous les événements High-Tech et vous donne les infos les plus importantes sur son blog : MEPDI 2019, VivaTech Paris 2019.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.