realite virtuelle experience client - Blog SFAM

L’utilisation de la réalité virtuelle permet aux entreprises de transformer l’expérience client. Elles proposent ainsi, à l’aide d’un casque, d’expérimenter un nouveau produit ou une nouvelle option, ou de superposer à la réalité les éléments nouveaux que vous souhaitez acheter. Le client sait donc mieux ce qu’il achète et visualise mieux ses avantages. La réalité virtuelle augmente ainsi les taux d’engagement et de conversion. Une solution qui s’impose !

En France, la réalité virtuelle et ses casques gardent quelque chose de futuriste et d’excentrique. Mais son usage tend à se généraliser dans de nombreux domaines d’activité. Elle est notamment en train de métamorphoser l’expérience client. Un nombre croissant de marques l’utilisent ainsi pour mieux convaincre leurs futurs clients.

Avec un casque de réalité virtuelle, le client expérimente le produit dans son environnement final

Un casque de réalité virtuelle permet en effet de combiner le réel et le virtuel, ou d’expérimenter l’intérêt d’un nouveau produit ou d’une option. Topshop l’utilise par exemple pour proposer un essayage virtuel des vêtements sur votre double holographique. Lacoste vous propose d’essayer virtuellement toutes ses chaussures – même celles qui ne sont pas en rayon, ou pas dans votre pointure ! Audi vous offre aussi la possibilité de découvrir et de conduire ses nouveaux modèles grâce à un casque Oculus Rift.

Mais c’est un autre constructeur automobile qui a, peut-être, poussé l’expérience le plus loin. Peugeot a ainsi développé la “Peugeot Amplified Experience” . Un conseiller y guide le client dans un monde virtuel afin de lui présenter les nouveaux modèles en détail. La VR est d’ailleurs idéale pour présenter des options complexes ou difficiles à comprendre. “Près de 80 % de nos commandes de 3008 se font en niveau de finition 3 ou 4. Cette performance n’est peut-être pas uniquement liée au casque VR. Mais ce qui est certain, c’est que nos vendeurs parviennent à vendre plus facilement des options très compliquées à expliquer”, témoigne un concessionnaire.

Des taux de conversion plus élevés

Cet exemple illustre à merveille l’intérêt de la réalité virtuelle. Le client devient acteur de son expérience d’achat. Il est donc bien plus enclin à s’engager auprès de la marque. La réalité virtuelle permet aussi au client d’expérimenter le produit dans son contexte d’achat final, réduisant d’autant son incertitude. D’où des taux de conversion nettement plus élevés.

Dernier avantage de la réalité augmentée ? Elle permet d’enregistrer et de garder une trace de toutes les expériences des clients sur les casques. Et ainsi de mieux définir ce qui a poussé à acheter (ou pas) le produit. Une mine de données à exploiter, en somme.

Autant dire que cette vogue de la réalité virtuelle ne risque pas de retomber de sitôt !

 

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.