que faire vol telephone mobile - Blog SFAM

Comme un Français sur dix (1) vous vous êtes fait voler votre smartphone ? Vous devez pas agir vite. Il est peut-être encore temps de localiser votre mobile… Avant de porter plainte, il faudra bloquer votre ligne. Vous pourrez alors contacter votre assureur pour percevoir l’indemnisation adaptée à votre situation. Focus sur les démarches à suivre.

Localiser l’appareil

Avant de demander la suspension de votre ligne, tentez de géolocaliser votre téléphone. Cela pourra peut-être permettre aux forces de l’ordre de le retrouver !

Si votre téléphone est un appareil Android et que vous avez ajouté votre compte Google, la fonction « Localiser mon appareil » est activée par défaut. Vous pourrez ainsi géolocaliser votre téléphone sous réserve qu’il soit allumé, connecté à Internet et visible sous Google Play. Connectez-vous alors sur la page android.com/find grâce à votre compte Google. Si ce dernier est relié à plusieurs appareils, sélectionnez celui qui vous a été dérobé en haut de l’écran. Attention cependant, l’appareil reçoit une notification informant de votre action de géolocalisation ! La position de votre mobile s’affiche alors sur une carte.

Si vous possédiez un iPhone, et que vous aviez activé l’option « Localiser mon iPhone », en vous connectant sur l’application icloud.com/find ou via l’application « Localiser » depuis un autre équipement Apple, vous pourrez déterminer la position de votre mobile sur une carte. Il vous faut pour cela sélectionner l’appareil recherché… Si celui-ci est géographiquement près de vous, vous pouvez même le faire sonner pour le retrouver plus facilement. Si vous ne parvenez pas à le retrouver, une option vous permet de le « marquer comme perdu » pour le verrouiller à distance.

Suspendre la ligne

Par prudence, nous vous invitons à contacter votre opérateur pour bloquer votre ligne. Cela vous évitera toute communication frauduleuse. Cette opération peut prendre quelques jours, il est d’autant plus important de procéder à la suspension de votre ligne rapidement. Vous éviterez ainsi des communications coûteuses indésirables.

Selon votre opérateur, le blocage de votre ligne peut être effectué soit par téléphone ou soit en ligne.

> A lire aussi : que faire en cas de communication frauduleuse ?

Bloquer son téléphone volé

Lors du dépôt de plainte auprès des services de police ou de gendarmerie, indiquez le numéro IMEI (International Mobile Equipment Identifier) de votre mobile.

Les commissariats et gendarmeries sont dans l’obligation d’adresser directement, par voie électronique, la déclaration de vol officielle à l’opérateur concerné. La loi Loppsi 2 (15/03/2011) précise que l’opérateur dispose alors de quatre jours ouvrés pour inscrire le code IMEI dans une base commune à tous les opérateurs afin de bloquer le téléphone.

Porter plainte

Pour porter plainte, adressez-vous au commissariat ou à la gendarmerie la plus proche. Pour ne pas patienter trop longtemps à l’accueil, nous vous recommandons d’effectuer une pré-plainte en ligne. Vous serez alors convoqué pour la transformer en dépôt de plainte définitif.

Découvrez d’ailleurs notre article dédié à ce sujet.

Signaler le sinistre à votre assureur

Si vous avez souscrit une assurance pour mobile, contactez votre assureur dans les trois jours qui suivent le sinistre. Vous devrez compléter une déclaration de vol et transmettre les pièces demandées par votre assureur pour justifier le sinistre.

>  A lire aussi : pourquoi souscrire une assurance multimédia ?

(1) Enquête IPSOS pour SFAM – 800 français ont été interrogés sur internet entre le 31 Janvier et le 4 Février 2019 constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 à 54 ans.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.