journee Internet plus sur sans risque - Blog SFAM

La Journée mondiale pour un Internet plus sûr aura lieu le mardi 5 février. En anglais « Safer Internet Day ». L’occasion de sensibiliser parents et enfants aux risques d’Internet pour les plus jeunes. Car, plus que jamais, la vigilance est de mise.

Le Safer Internet Program est une initiative de l’Union européenne. Elle part du constat que les enfants et les adolescents utilisent Internet de plus en plus régulièrement et a pour but « de leur donner les moyens de maîtriser ces technologies en mettant en place des programmes de sensibilisation, des lignes d’écoute et des services de signalement des contenus illicites et préjudiciables ».

Comment protéger ces enfants des risques d’Internet ? Pour les parents soucieux de protéger leur progéniture sur le Web, voici 5 bonnes pratiques à mettre en œuvre à la maison :

1. INSTAURER UN DIALOGUE

Instaurer un dialogue avec vos enfants afin de connaître leurs aptitudes (parfois méconnues) et évaluer leurs habilités de navigation sur Internet. En cernant leurs habitudes, il vous sera ainsi plus facile de leur enseigner comment se protéger sur le Web et de les prévenir des risques d’exposition aux contenus choquants (violence, pornographie…).

2. ATTIRER LEUR ATTENTION SUR LES DANGERS DES RÉSEAUX SOCIAUX

Il est également primordial de les sensibiliser aux dangers d’internet. Tout ce qui se trouve sur le web est visible et accessible par tous, il est donc important qu’ils préservent leur vie privée notamment sur les réseaux sociaux (photo en maillot de bain, adresse, numéro de téléphone, etc.).

3. LES SENSIBILISER À LA CYBERSÉCURITÉ

Attirez leur attention sur la protection des données sur le web. Ils doivent pouvoir protéger l’accès à leur compte et éviter le hacking. Pour ce faire, montrez-leur comment choisir un bon mot de passe : complexe, sans date de naissance, avec une alternance de lettres et de chiffres en majuscules et minuscules. C’est une étape élémentaire dans la prise de conscience des dangers d’Internet et de l’existence de personnes malintentionnées sur le Web.

4. LES ALERTER QUANT AUX PERSONNES MAL INTENTIONNÉES

Apprendre aux enfants à s’interroger sur les personnes qu’ils rencontrent sur Internet est primordial. Ils ne doivent pas accorder une confiance aveugle aux inconnus. Leur expliquer que des personnes mal intentionnées peuvent être amenées à tenter de leur soutirer des informations personnelles importantes voir illégales (numéro de mobile, de CB des parents, adresses, photos …) dans le but de leur nuire ou d’obtenir des rendez-vous.

5. LEUR APPRENDRE À DISTINGUER LES VRAIES DES FAUSSES INFORMATIONS

Attention aux « Fake News » ! Il est nécessaire de leur apprendre à faire la part des choses, à évaluer à leur juste valeur les informations trouvées sur les réseaux et à ne pas croire tout ce qu’ils voient sur le web juste par ce que c’est sur le web. Enseignez-leur l’importance d’engager le dialogue en cas de doute sur la véracité d’une information.

Une initiative européenne pour protéger les plus jeunes

Les risques d’Internet sont nombreux, notamment pour les plus jeunes : vols de données personnelles, usurpation d’identité (les enfants sont particulièrement sensibles à la publicité ciblée), cyber-prédateurs, addiction numérique, cyber-harcèlement, anxiété générée par les réseaux sociaux ou encore exposition à des contenus illégaux (violence, sexualité).

Le Safer Internet Day est la manifestation phare de ce programme. Il aura lieu, cette année, le mardi 5 février. Cet événement s’adresse à tous : enseignants, éducateurs, parents, jeunes, assistants sociaux, professionnels et particuliers. Il peut prendre la forme d’un atelier, d’une exposition, d’une conférence.

Un atelier thématique sur le rapport au monde numérique et aux écrans

En France, l’association Internet sans crainte est l’une des plus actives durant cette journée. Cette année, elle propose aux enseignants et médiateurs éducatifs deux parcours sur le thème « Les écrans, les autres et moi ». Le premier destiné aux 7-12 ans, le second aux 13-17 ans.

Ces ateliers, proposés par Internet sans crainte, visent à interroger le rapport des enfants et des adolescents avec les écrans et le monde numérique. Pour les aider à prendre du recul et définir des pratiques plus saines et plus sûres. Les parcours sont articulés autour de cinq thèmes :

  • « Les écrans et moi », pour un constat du temps passé sur les écrans, des équipements utilisés et des usages des participants.
  • « Mes écrans et les autres », pour définir la place du numérique dans les relations sociales (famille, amis, éventuelle vie sentimentale).
  • « Ma vie réelle, ma vie connectée », pour travailler sur la question de l’identité numérique et des hiatus possibles avec l’identité IRL (« in real life », « dans la vraie vie »).
  • « Mes amis en ligne », pour interroger la place à donner aux personnes que l’on ne connaît pas IRL, et les dangers éventuels.
  • « Les inconnus sur les réseaux », pour sensibiliser aux questions de la liberté d’expression, de l’endoctrinement, mais aussi des prédateurs, des faux profils et des mythomanes.

Si vous êtes un professionnel de l’éducation, vous pouvez inscrire votre établissement à ces ateliers directement sur le site de l’association Internet sans crainte : http://www.internetsanscrainte.fr/le-projet/safer-internet-day-2019-participez.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.