processeurs amd intel computex 2019 - Blog SFAM

Le Computex 2019 a été l’occasion d’une belle passe d’armes entre les deux acteurs majeurs du marché des processeurs pour ordinateur. Le challenger AMD a dégainé le premier, avec une nouvelle gamme de Ryzen, puissants et abordables. Le numéro 1 incontesté, Intel, a répondu en dévoilant la dixième génération de ses Core, aux performances renversantes. Le principal gagnant de cette lutte ? Le consommateur, bien sûr !

En matière de haute technologie, une saine émulation est nécessaire pour pousser la recherche vers le haut. Sur le front des processeurs, l’année 2019 présente un haut niveau de lutte, de bon augure pour les utilisateurs. AMD entend en effet développer largement ses parts de marché, en poursuivant sa stratégie imparable : proposer presque aussi bien qu’Intel, pour beaucoup moins cher.

AMD tire le premier, avec ses nouveaux Ryzen survitaminés

Le fondeur a profité du dernier salon Computex, qui s’est tenu fin mai 2019 à Taipei, pour dévoiler sa troisième génération de processeurs Ryzen. S’appuyant sur l’architecture Zen 2, gravés en 7 nm, ils offrent un gain de 15% en performances par rapport à la génération précédente. Et ils restent tout à fait abordables.

Le processeur le plus haut de gamme, le Ryzen 3900 X, propose ainsi 12 cœurs, 24 threads, à une fréquence de 3,8 GHz. Le tout pour un montant record de 499 dollars. AMD assure que ses performances dépassent le Intel Core i9 9920X, vendu deux fois plus cher et plus énergivore !

Intel contre-attaque

Mais ça, c’était avant qu’Intel dévoile à son tour sa nouvelle génération. Le fondeur américain n’a pas souhaité communiquer sur le prix de ses nouveaux Core. Mais il a largement mis en avant le bond technologique offert par cette dixième génération. Performances graphiques multipliées par deux. Tâches liées à l’IA 2,5 fois plus rapides. Vitesse de connexion sans fil triplée. Le tout en intégrant les interfaces Thunderbolt 3 et WiFi 6.

« Personne ne veut de compromis. Les gens veulent tout : de l’autonomie, de la performance, de la réactivité, de la connectivité et des facteurs de forme léchés  », explique Gregory Bryant, patron de la branche Client Computing Group d’Intel. Les Core i3, i5 et i7 seront les premiers disponibles. Le vrai concurrent du Ryzen 3900 X, le Core i9 de dixième génération sera dévoilé plus tard.

Les fabricants d’ordinateurs (Acer, Asus, HP, Lenovo…) sortent de cette bataille avec un choix plus large. Le temps du quasi-monopole d’Intel touche peut-être à sa fin. Promettant des machines plus performantes et moins chères. Une pluie de bonnes nouvelles, en somme !

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.