premier smartphone fabrique afrique - Blog SFAM

Une entreprise rwandaise, Mara Phones, vient de commercialiser les deux premiers smartphones fabriqués en Afrique. Des modèles plutôt entrée de gamme, à petit prix. L’entreprise ambitionne de produire 1,5 million de téléphones par an.

Début octobre 2019, deux smartphones ont été officiellement lancés par une entreprise nommée Mara Phones. Si les modèles sont tout à fait classiques et clairement orientés entrée de gamme, c’est leur provenance qui les distinguent. Ils sont en effet entièrement fabriqués en Afrique, au Rwanda. Un pays au taux de pénétration des smartphones parmi le plus bas du monde (15%) et où le marché est dominé par Samsung.

« Les Africains seront prêts à payer plus cher pour un smartphone « Made In Africa »  »

Mara Phones a construit une usine à Kigali, capitale du Rwanda, qui produira 1 200 smartphones par jour, dans un premier temps. L’objectif est d’atteindre les 1,5 million de smartphones par an. Le pari de la firme est de jouer sur le panafricanisme de la population, très attachée à défendre le « made in Africa » quand il existe.

« Nous sommes le tout premier fabricant de smartphones en Afrique. Des entreprises assemblent des smartphones en Égypte, en Éthiopie, en Algérie et en Afrique du Sud, mais importent les composants. Les Africains seront prêts à payer un petit plus cher pour acheter un smartphone « Made In Africa » », détaille Ashish Thakkar, le PDG de Mara Group.

Mara Z - Blog SFAM

Mara X et Mara Z : deux téléphones entrée de gamme classiques

Le premier smartphone est le Mara X, un téléphone d’entrée de gamme. Son écran est une dalle de 5,5 pouces en HD+. Il dispose d’un processeur Mediatek MT6739 à quatre cœurs cadencés à 1,5 GHz, avec 1 Go de RAM et 16 Go de stockage. Le module photo principal est un unique capteur de 13 mégapixels. Le capteur secondaire fait 5 mégapixels.

Le second se nomme Mara Z, et est un poil plus performant, à tous les niveaux. Écran 5,7 pouces (toujours en HD+). SoC Snapdragon 435, avec huit cœurs cadencés à 1,4 GHz. 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. Si le module principal est le même que le Mara X, le module à selfie est un confortable 13 mégapixels.

L’un et l’autre tournent sur une version ancienne d’Android, la 8.1 Oreo (celle de 2018). Le Mara X dans sa version light Android Go, le Mara Z dans la version Android One. Pas des foudres de guerre, certes, qui n’atteindront d’ailleurs pas nos contrées. Mais les représentants d’une digne révolution. Le début de la téléphonie made in Africa ! Une belle initiative à saluer.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.