mini pc intel NUC 11 monstres puissance - Blog SFAM

Une indiscrétion révèle qu’Intel prévoit d’intégrer ses nouveaux processeurs Tiger Lake U, présentés au CES 2020, dans sa nouvelle gamme de mini-PC NUC. Baptisés NUC 11 Performance et NUC 11 Extreme, il s’agirait de deux petites bombes. Sortie prévue au second semestre 2020.

Tout n’a pas été rose pour Intel au CES 2020. Le constructeur a souffert, sur le front des processeurs nouvelle génération, d’une comparaison peu flatteuse avec les dernières puces AMD, plébiscitées par tous les constructeurs, même des partenaires fidèles de Big Blue, comme Dell.

De nouveaux NUC, propulsés par les nouveaux processeurs Tiger Lake U

Mais le fondeur a aussi su tirer son épingle du jeu. La présentation de son dernier mini-PC haute performance, le NUC Ghost Canyon, a été un succès. Celle de sa nouvelle gamme de processeurs ultra-puissants également. Prévues pour le second semestre 2020, ces puces Tiger Lake U devraient redorer le blason d’Intel.

Et une indiscrétion révèle justement que ces fameux processeurs devraient être les pivots des deux nouveaux NUC que prépare Intel. Eux aussi programmés pour la seconde moitié de 2020, les noms commerciaux des deux mini-PC devraient être NUC 11 Performance et NUC 11 Extreme. L’un et l’autre seraient propulsés par un processeur Tiger Lake U Core i3/5/7 de 28 watts.

Un NUC 11 Performance pour le grand public exigeant, un NUC 11 Extreme pour les gamers

Le NUC 11 Performance prendrait place dans le classique boitier carré des NUC. Il disposerait d’un contrôleur graphique Intel Xe, de deux slots mémoires DDR4 en 3200 MHz et de plusieurs emplacements SSD. Associés à une connectique presque sans limite pour une machine de cette taille. Deux sorties vidéo (HDMI 2.1 et miniDP 1.4). Deux ports USB Type-C Thunderbolt 3. Trois ports 3 USB 3.1. Et une prise réseau.

Le NUC 11 Extreme vise quant à lui le public exigeant des gamers. Il s’installera dans un boitier plus large, dans l’esprit des NUC 6 et 8. Rayon DDR4, SSD, sorties vidéo, Thunderbolt et prise réseau, la configuration est identique au NUC 11 Performance. En revanche, le processeur embarqué devrait être une version boostée de la gamme Tiger Lake U, associée à une carte graphique haute performance proposée par un constructeur tiers. Très probablement une Nvidia. Et les ports USB seraient au nombre de 6, répartis entre 3.1 et 3.2.

L’ensemble annonce des machines aussi compactes que performantes. Assez pour redonner un peu le sourire à Intel ?

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.