smartphone-applis-environnement-blog-SFAM

Ce mercredi 5 juin, c’est la journée internationale de l’environnement. L’occasion de revenir sur une étude qui analyse la consommation électrique des applications pour smartphone et d’apprendre à limiter la dépense énergétique de nos téléphones. Une bonne habitude à prendre, un beau geste pour l’environnement.

Le 15 mai 2019, une étude de la start-up Greenspector pour Atos mettait en avant la consommation énergétique des applications smartphone. Les data centers sont bien connus pour constituer des gouffres énergétiques. Ils représenteront ainsi 10% de la consommation en énergie mondiale en 2025. Mais nos smartphones aussi ont un impact important sur la planète, notamment via les applications.

journee environnement applications smartphone - Blog SFAM

TikTok, l’application la plus gourmande du monde

Au total, l’étude estime que, hors utilisation des réseaux et des data-centers, la consommation annuelle des applications mobiles équivaut à 20 térawatts-heure, soit la consommation totale de l’Irlande. L’étude dresse également un palmarès des bons et des mauvais élèves dans le domaine.

L’application la plus gourmande est, et de loin, TikTok. Suivie par les réseaux sociaux (Twitter, Instagram, Facebook), puis les navigateurs web. À l’inverse, la messagerie instantanée Discord remporte la palme de l’économie, ainsi que Spotify ou encore des outils plus basiques (téléphone ou SMS).

L’étude souligne d’ailleurs la nécessité de mieux considérer l’écoconception des applications. Les chercheurs estiment qu’un meilleur travail des développeurs pourrait, à lui seul, drastiquement réduire la consommation aux alentours de 6 TWh.

Une utilisation plus raisonnée de son smartphone permet d’économiser de l’énergie

Mais les utilisateurs ont aussi leur rôle à jouer. D’abord, en favorisant les applications les plus sobres (Spotify plutôt que TikTok ; Firefox plutôt que Chrome…). Mais surtout en paramétrant mieux les tâches de fond, les notifications, les autorisations données aux applications. Enfin, bien évidemment, en se connectant beaucoup moins souvent aux outils les plus gourmands, réseaux sociaux en tête.

Au total, une utilisation plus raisonnée pourrait diminuer d’un tiers la consommation énergétique de votre smartphone. Augmentant ainsi son autonomie. Et réduisant, surtout, son impact sur la planète.

Top-30-consommation-applis-environnement
Classement par catégorie de la consommation énergétique des applications (mAh) [extrait de l’étude réalisée par Greenspector]

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.