NUC Ghost Canyon - Blog SFAM

Une indiscrétion a révélé l’ensemble des caractéristiques du très attendu NUC Ghost Canyon, le nouveau mini PC ultra puissant d’Intel. Il serait le premier à embarquer le NUC Compute Element, la carte PCIe équipée nativement d’un processeur. Idéal pour les gamers exigeants, et les amateurs de machines modulables et capables d’évoluer.

Intel continue d’innover pour sortir des nouveaux concepts de PC. Le fondeur a ainsi initié le marché des mini PC à haute capacité, avec sa gamme NUC. Il a ensuite dévoilé, début octobre, le NUC Compute Element. Il s’agit d’une carte PCIe équipée de tous les composants d’un PC, emplacements mémoire, unités de stockage M.2, CPU, contrôleur WiFi et, surtout, processeur. Avec, à l’arrière, toute la partie connectique.

NUC Ghost Canyon : mini PC, haute puissance

Le NUC Compute Element est destiné à équiper de nouveaux modèles de PC NUC. Et une fuite, révélée par un site chinois, vient de dévoiler que l’un d’entre eux était opérationnel et proche de la commercialisation. Connu pour l’heure sous le nom de code NUC Ghost Canyon, il prend la forme d’un boîtier de 23,8 x 21,6 x 9,6 cm. Compact, mais beaucoup plus grand que les autres mini PC d’Intel.

Et pour cause. Le NUC Ghost Canyon embarque une alimentation de 500W (et non un port pour un cordon d’alimentation de type PC portable). L’intérieur du boîtier est également assez vaste pour accueillir plusieurs cartes PCIe. Dont, bien évidemment, une version haute puissance de NUC Compute Element. Trois modèles seraient disponibles, avec des processeurs Intel 9ème génération : le Core i5-9300H, le Core i7-9750H et le surpuissant Core i9-9980HK.

NUC Ghost Canyon 2 - Blog SFAM

Intel invente le mini PC qui peut accueillir des GPU haut de gamme

Mais ce qui titille le plus la curiosité, c’est que le boîtier dispose d’assez d’espace pour recevoir, en plus, une carte graphique double slot. Typiquement une GeForce RTX 2060. Le tout équipé d’un système de refroidissement ad hoc, permettant de faire tourner l’ensemble sans surchauffe. Soit une puissance graphique inédite pour une machine de cette taille.

Reste que le boîtier qui a fuité est trop petit pour recevoir l’équivalent en GPU du Core i9-9980HK – une RTX 2080 Ti par exemple. Et que l’alimentation de 500W n’est pas non plus suffisante pour une telle configuration. De quoi supposer que le NUC Ghost Canyon dévoilé est le « petit » modèle, et qu’Intel en commercialisera un plus grand et avec une alimentation plus puissante.

Quoi qu’il en soit, l’ensemble promet une machine miniature dotée d’une puissance capable de faire tourner les meilleurs jeux. Qui plus est, modulable et simple à améliorer. Une combinaison étonnante, qui pourrait révolutionner le marché des PC gaming. Intel pourrait lever officiellement le voile sur ce NUC Ghost Canyon au prochain CES de Las Vegas, en janvier 2020.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.