Le salon IFA de Berlin, dédié aux innovations technologiques grand public, qui se tenait début septembre, a été l’occasion pour les marques de présenter leurs derniers projets. Télé 8K, siège spécial gamer, robot pour s’endormir… Voici les 8 objets qui ont retenu notre attention. Inventaire, avec les plus et les moins de la Rédaction.

1. La télé 8K, comme la 3D sans lunettes

Après les prototypes, voici les premiers modèles de télévision 8K très haut de gamme destinés à la vente. Avec une résolution d’image deux fois plus précise que les écrans 4K, les premiers téléviseurs 8K de Samsung ou LG devraient être commercialisés d’ici quelques mois en France.

Les + : ces téléviseurs produisent quatre fois plus de pixels qu’un écran 4Ket seize fois plus qu’un écran Full HD, offrant ainsi des images d’une précision sans égal. L’effet de profondeur, assez incroyable, donne l’impression de regarder un écran 3D, mais sans lunette, mais sans lunettes.

Les – : pour l’instant, son prix : il faut débourser entre 5 000 et 15 000 euros pour acquérir cette télévision du futur. Il faut également un salon spacieux pour installer ces écrans de 65, 75, 85 voire 88 pouces (jusqu’à 2,23 m de diagonale) pour le modèle de LG…

Télévision 8K - Blog SFAM

2. Drifts W1, les rollers Segway pour se déplacer

Après l’arrivée du tout premier Segway, en 2001, qui utilisait les mouvements de son pilote pour avancer, voici les rollers de Segway-Ninebot. Spécificité de ces Drifts W1 : ce sont eux qui régulent l’équilibre de l’utilisateur, et non l’inverse. Un casque, des coudières et des gants sont indispensables, compte tenu de la vitesse de pointe à 12 kilomètres/heure. Déjà sur le marché au prix de 399 dollars.

Les + : la facilité d’utilisation. Pour se déplacer, inutile de les attacher à ses pieds comme des rollers classiques. Comme pour une gyroroue, il suffit de marcher dessus pour démarrer l’engin et l’utiliser. Le concepteur promet une autonomie de 45 minutes. Et comme ces Drifts W1 ne pèsent que 7 kg au total, leur transport n’est pas contraignant.

Les – : tout est relatif, mais leur esthétique est assez douteuse. Le chausson est une sorte de mix entre le patin à glace et la chaussure de bowling, tout droit sorti des années 80. On a connu plus élégant comme moyen de mobilité urbaine.

Drifts W1 - rollers segway autostabilisés - Blog SFAM

3. Aibo, le chien robot enfin présenté en Europe

Vous vous souvenez d’Aibo, le fameux chien robot lancé en 1999 par Sony, puis retiré du marché huit ans plus tard ? Cette année, il repointe le bout de son museau : ses premiers pas sur le sol européen, à Berlin, ont fait sensation. Si Sony s’est montré trop précurseur il y a près de 20 ans, le toutou robot semble aujourd’hui dans l’air du temps.

Les + : on dirait presque un vrai. Haut de 30 centimètres, bardé de capteurs et équipé d’une intelligence artificielle embarquée, ce compagnon connecté interagit avec son environnement. Il apprécie les caresses des humains, qui le font dodeliner de la tête au gré des gestes de la main. Il peut être commandé à distance et se recharge, surtout, de manière autonome.

Les – : pas sûr que l’on puisse l’acquérir rapidement. Lancé au Japon et attendu aux États-Unis, où il doit être vendu autour de 3 000 dollars, Sony n’a toujours pas communiqué autour de son lancement sur le marché européen.

Aibo, le chien robot - Blog SFAM

4. Somnox, le robot qui aide à s’endormir

Après les bandeaux de Dreem,l’application Shleep ou encore les multiples objets connectés, voici le robot Somnox pour accompagner le sommeil. Il suffit de se blottir contre ce coussin souple, en forme de haricot, qui respire comme un humain et se cale sur la respiration de l’utilisateur pour progressivement la ralentir. Et mieux, l’aider à s’endormir. Disponible dès le mois d’octobre au prix de 500 euros.

Les + : un vrai gardien du sommeil : si Somnox détecte que l’utilisateur fait un cauchemar, il allume sa veilleuse pour le rassurer. On peut également installer sa propre musique relaxante dans le robot, qui va adapter ses pulsations au rythme de l’enregistrement.

Les – : un peu régressif non ? Passé la trentaine, pas facile de faire accepter à son conjoint de dormir avec son doudou… Mais quand on est insomniaque, c’est toujours mieux que les médicaments, coûteux et addictifs.

Somnox robot sommeil dormir - Blog SFAM

5. Le smartphone-liseuse, deux-en-un

Avec son A2 et son A6, Hisense se lance à son tour dans le smartphone-liseuse, un deux-en-un déjà développé par son concurrent russe Yota. Côté face, l’écran tactile classique permet d’utiliser son smartphone de manière habituelle. Côté pile, un second écran de liseuse, utilisant la technologie e-Ink pour lire un livre électronique sans épuiser la batterie de son smartphone. Le HiSense A6 (mieux équipé que son grand frère le A2) sera disponible dès novembre au prix de 499 €.

Les + : sa faible consommation d’énergie. Il est même possible d’afficher, sur l’écran en noir et blanc de la liseuse, l’interface classique d’Android afin de préserver l’autonomie du téléphone. Pour plus de sécurité, il dispose également d’un système de reconnaissance faciale et d’un lecteur d’empreintes sur la tranche.

Les – : le temps de réponse plus élevé de l’e-ink par rapport à un écran LCD ou Oled classique. Mais on ne peut pas tout avoir…

6. Le Predator Thronos, le siège des gamers

 Après avoir présenté toute une gamme d’accessoires de la marque Predator (souris, casques audio…), Acer vient de dévoiler un gigantesque fauteuil d’1 min 50 s de hauteur, optimisé pour la performance des gamers, grâce à ses trois écrans fournis séparément. Un produit haut de gamme pour lequel le fabricant d’ordinateurs taïwanais n’a pas communiqué de prix. Sortie prévue courant 2019.

Les + : une vraie folie, peut-être, mais le Predator Thronos est le siège idéal pour les accros au gaming. Assise et dossier complètement rembourrés, support pour les pieds, le tout monté dans une structure englobante, pouvant s’incliner et accueillir jusqu’à trois écrans 27 pouces, le clavier et la souris. Immersion totale assurée.

Les – : son encombrement ! Il faut un conjoint très compréhensif pour accepter de transformer son salon en jeux d’arcades pour fête foraine… Mais parfait en fait pour ceux qui ont la chance d’avoir une salle de jeux.Predator thronos, siège connecté gamers - Blog SFAM

7. Chris, l’assistant vocal qui vous accompagne en voiture

Chris, développé par German Autolabs, est un assistant vocal capable de fournir des itinéraires dans 100 pays, sans aucune connexion Internet. Il se branche sur n’importe quelle voiture et permet également au conducteur d’envoyer des messages via son téléphone, mais sans jamais le toucher. La version française (il ne parle pour l’instant qu’allemand et anglais) est programmée pour début 2019. Disponible au prix de 179 euros.

Les + : plus qu’un assistant, Chris est un vrai compagnon de route qui reste connecté à votre vie numérique au volant. Ce qui évite les amendes et les retraits de points. Il est constitué d’un boîtier rond doté d’un écran, qui sert à afficher les informations, à recevoir les appels entrants ou à lire les messages reçus.

Les – : si Chris peut être utilisé n’importe où, il n’a toujours pas de partenariats avec les assureurs et garagistes français. German Autolabs affirme néanmoins avoir noué en France des relations avec PSA et Orange.

Chris assistant vocal voiture - Blog SFAM

8. I-Porter, la valise qui vous suit comme un petit chien

I-Porter est une valise cabine équipée de roues automatiques qui suit son propriétaire partout, sans avoir besoin de la tirer ou même de la toucher. Un capteur intégré détecte votre présence ainsi que votre cadence de marche et fait suivre le bagage à une dizaine de centimètres de vos jambes. Prix : environ 1 500 euros.

Les + : plus besoin de traîner sa valise dans les couloirs de l’aéroport. Avec I-Porter, on a les mains libres ! À noter toutefois que le robot-valise n’est pas encore capable de prendre seul un escalator.

Les – : parfois cette valise intelligente peut aussi se faire la malle au milieu de la foule… avec quelqu’un d’autre. Pour éviter ce problème, on peut porter un bracelet Bluetooth compatible. Comme une laisse virtuelle…