ifa-2019-composants-5g-qualcomm-huawei-Blog-SFAM

Durant l’IFA 2019, salon qui s’est tenu du 6 au 11 septembre 2019 à Berlin, l’industrie des terminaux mobiles était obnubilée par la 5G. Et, logiquement, les constructeurs de composants pour mobiles aussi. Entre les modems 5G de Qualcomm, qui annoncent déjà une démocratisation de cette technologie, et la nouvelle puce Kirin 5G de Huawei, véritable monstre de puissance, les observateurs ont été gâtés !

La 5G était au cœur des conversations durant l’édition 2019 de l’IFA. La nouvelle norme de communication mobile devrait prendre son essor durant l’année 2020. Et toutes les marques rivalisent entre elles pour ne pas rater ce train.

Qualcomm : un modem 5G compatible avec les autres réseaux mobiles

Du côté des composants également, une émulation féroce se faisait sentir. Avec, comme toujours, deux concurrents principaux : Huawei et Qualcomm. Le fondeur américain est réputé disposer du meilleur modem 5G du marché, le X50 qui équipe notamment les modèles de Samsung. Mais ce modem a l’inconvénient de ne fonctionner que pour la 5G. Il impose l’installation d’un second modem 2G / 3G / 4G. Une solution à la fois coûteuse et énergivore.

Durant sa conférence à l’IFA 2019, Qualcomm a donc présenté sa nouvelle génération de modem 5G. Le plus puissant, le X55, qui accompagnera les futurs SoC Snapdragon série 8 (réservés aux modèles haut de gamme), sera en effet compatible avec tous les réseaux mobiles. Ce qui réduira le prix et augmentera l’autonomie des smartphones concernés.

ifa 2019 composants 5g qualcomm huawei - Blog SFAM

Autre bonne nouvelle : le fondeur a développé un autre modem 5G, réservé à sa série Snapdragon 7 (orienté milieu de gamme). Le modem 5G pour série 6 (entrée de gamme) arrivera durant la seconde moitié de 2020. Annonçant une vraie démocratisation de la technologie.

Huawei assomme la concurrence avec un SoC intégrant son propre modem 5G !

Mais Huawei n’était pas en reste. Le constructeur chinois se pique de fabriquer des SoC aussi performants et moins chers que ceux de Qualcomm, Samsung ou Apple. Et ce n’est pas avec le nouveau Kirin 990 5G que Huawei va diminuer ses ambitions.

Ce processeur mobile, gravé en 7 nm, dispose d’un GPU Mali-676 16-Core et d’un CPU à huit cœurs (2 « gros », 2 « moyens », 4 « petits »). L’ensemble promet notamment une consommation d’énergie réduite de 20%.

ifa 2019 composants 5g qualcomm huawei - Blog SFAM

Mais le plus impressionnant est sans doute l’intégration du modem 5G au sein même de la puce. Une prouesse technologique, qui promet une vitesse d’exécution, une réduction de la consommation et, surtout, un prix laissant la concurrence loin derrière. Y compris Qualcomm. Sur ce coup : Chine 1, USA 0.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.