Huawei voeu iphone - Blog SFAM

Gros couac de communication pour Huawei. La firme chinoise a publié ses vœux 2019 sur Twitter à l’aide d’un iPhone. Un joli impair, dans un contexte de guerre commerciale avec Apple. Les salariés fautifs ont été sanctionnés.

Huawei a été la risée des réseaux sociaux en ce début 2019. Le constructeur chinois a en effet commis une belle gaffe. L’entreprise a souhaité une bonne année à ses suiveurs sur les différents réseaux sociaux, quoi de plus normal, mais un élément a retenu l’attention de tous.

Les salariés de Huawei utilisent donc des iPhonehuawei smartphone apple - Blog SFAM

Le message publié sur Twitter était tout à fait cordial : « Bonne année 2019 de la part de Huawei. Pour cette année, notre résolution sera de vous donner plus de raisons de rester connectés avec les gens que vous aimez ». Mais il contenait une précision gênante : « via Twitter pour iPhone ».

iPhone XS, XS MAX - Blog SFAML’équipe de communication de Huawei a donc utilisé un iPhone pour publier les vœux 2019 de la firme. Ce qui tend à prouver que les salariés de Huawei préfèrent les smartphones Apple à ceux de leur employeur. De quoi recevoir un bon lot de moqueries en guise de bonne année.

 

Une boulette gênante, dans un contexte tendu

Le tout dans un contexte plutôt délicat. Huawei entend en effet s’imposer comme le numéro mondial des smartphones sur tous les segments. Et en matière de haut de gamme, le concurrent numéro 1 de la marque chinoise est bel et bien Apple. Une situation encore complexifiée par la guerre commerciale qu’a lancée le président américain Donald Trump contre la Chine.arianna Grande apple tweet Android - Blog SFAM

Autant dire que du côté de Huawei, on se serait passé de cette mauvaise publicité. La direction de l’entreprise a donc sévèrement et publiquement blâmé une agence de communication spécialisée dans la gestion des grands groupes à l’étranger. Et elle a aussi tapé sur les doigts de deux de ses salariés. Donc le directeur de son équipe de marketing numérique. Les deux employés ont vu leur salaire de janvier 2019 drastiquement réduit.

Ce genre de bévue n’est pourtant pas l’apanage de Huawei. En décembre 2018, la filiale nigériane de Samsung avait commis la même boulette, en tweetant depuis un iPhone. Mais en novembre de la même année, c’est Apple qui avait publié un message à destination d’Ariana Grande via Android.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.