huawei matepad pro impressionnante tablette huawei - Blog SFAM

La très attendue tablette haut de gamme de Huawei a été lancée, début décembre, en Chine. Cette MatePad Pro est conforme aux fuites de début novembre, sauf que l’écran est bien plus impressionnant. Tournant sous Android 10, elle sera bel et bien privée des services Google. Rendant sa commercialisation en Europe plus qu’incertaine. Un vrai regret, car en termes de rapport qualité-prix, elle s’impose comme la meilleure tablette haut de gamme du marché.

La majorité des informations qui avaient fuitées étaient justes. Connue à l’époque sous le nom de MediaPad Pro, la tablette haut de gamme de Huawei s’appelle finalement MatePad Pro. Elle ressemble comme prévu beaucoup à l’iPad Pro, avec quelques différences. Un poinçon pour l’appareil photo en façade et des bordures extrêmement fines font que la surface d’affichage dépasse celles des cadors du secteur (iPad Pro et Galaxy Tab S6).

Huawei MatePad Pro : un écran splendide, des performances solides

Les coins sont légèrement plus arrondis que chez la concurrence, et la dalle OLED est vraiment époustouflante. Bien accompagnée d’un stylet, le M-Pen, plutôt convaincant. La batterie de 7 250 mAh garantit une excellente autonomie. Tout en étant compatible avec la charge rapide 40W, la charge sans-fil 15W et la charge réversible.

Niveau performance, la Huawei MatePad Pro frappe également très fort. Elle tourne grâce à l’excellent SoC maison Kirin 990 (celui du Mate 30 Pro). Accompagné de 6 ou 8 Go de RAM, de 128 ou 256 Go de stockage, et avec une connectivité WiFi ou 4G. La tablette vient d’être commercialisée en Chine au prix de 3 299 ¥ (425 €) pour la version WiFi en 6/128 Go, 3 799 ¥ (490 €) pour la 4G en 6/128 Go et 4 499 ¥ (590 €) pour la 4G en 8/256 Go.

Une championne du rapport qualité-prix… limitée à la Chine

Ces tarifs très agressifs et ses indéniables qualités font de  la Huawei MatePad Pro la championne du rapport qualité-prix pour les tablettes haut de gamme. En revanche, le différent commercial entre la Chine et les Etats-Unis n’a toujours pas été résolu. La tablette est donc privée des services de Google, même si elle tourne sous Android 10. Rendant une éventuelle sortie européenne plus qu’incertaine. Un vrai regret.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.