home speaker 500 bose deception - Blog SFAM

Equipée d’Alexa, l’assistant vocal d’Amazon, l’enceinte connectée Home Speaker 500 de Bose était très attendue. Si elle impressionne par son rendu sonore, son intelligence pèche grandement. Une vraie déception.

Les enceintes connectées se multiplient, et toutes les marques semblent vouloir se frotter à un marché en pleine explosion. Les spécialistes de l’audio sont bien évidemment de la partie. Certains optent pour une compatibilité avec Alexa, d’autres avec Google Assistant.

Home Speaker 500 de Bose : l’enceinte connectée que tout le monde attendait

Mais peu de constructeurs étaient aussi attendus que Bose sur ce créneau. Le fabricant américain force le respect par la qualité sonore de ses produits, et il possède une vraie puissance financière et commerciale. De quoi espérer le meilleur de son mariage avec Alexa.

Baptisé Home Speaker 500, ce joli bébé est facturé 449 euros. Un tarif qui promet un produit de haute qualité, intelligent et au son parfait. La seconde partie du contrat est largement remplie. Si l’on peut regretter l’impossibilité d’égaliser précisément le son du morceau (une fonction avec des réglages pré-enregistrés est disponible via l’application smartphone), la Home Speaker 500 envoie du lourd.

Bose Home Speaker 500 - Blog SFAM

Un son lourd et beau, mais une connectivité bâclée et défaillante

Elle remplit largement une pièce, avec des aigus précis, des medium moelleux, des basses surpuissantes. Elle donne presque l’impression de disposer d’un caisson de basse. Si le pur audiophile préférera une autre solution, le son du Home Speaker 500 impressionnera l’amateur éclairé.

En revanche, l’enceinte ne semble avoir d’intelligence que le nom. Outre le fait que sa configuration soit longue et peu intuitive, Alexa semble fatigué par ce mariage avec Bose. L’assistant vocal peine à reconnaître les commandes les plus simples. Par ailleurs, l’enceinte dispose d’un écran non tactile, mais qui n’affiche rien d’autre que l’heure et les morceaux passés. Loin de l’expérience multimédia d’une Echo Spot. Une fois une playlist lancée, vous ne disposez même pas d’un bouton sur l’enceinte pour changer de morceau. Il faut en passer par une commande vocale ou par l’application.

Ces défaillances seraient sans doute acceptables pour un produit entrée de gamme et peu onéreux. Mais avec cette Home Speaker 500, elles donnent le désagréable sentiment d’un outil haut de gamme qui reste encore à améliorer.