histoire eau preserver mobile oxydation - Blog SFAM

L’oxydation de votre mobile fait partie des sinistres couverts par les contrats d’assurance affinitaire mobile. Malgré une bonne prise en charge, le remplacement d’un mobile implique quelques désagréments. Certains gestes simples vous permetteront toutefois de protéger votre smartphone des risques d’oxydation.

Pour rappel, l’oxydation consiste en une dégradation des composants du téléphone liée au contact de l’oxygène présent dans l’eau (ou l’air humide). La conductivité des composants s’en trouve altérée. L’électricité ne pouvant circuler normalement, l’appareil ne fonctionne plus.

Pour éviter ce désagrément, attachez-vous à préserver votre mobile grâce à quelques astuces simples.

Navigation en eaux troubles

Il est parfois difficile de trouver l’endroit idéal pour recharger son smartphone. Veillez toutefois à ce qu’il ne termine pas sur la tablette de la salle de bain. Il pourrait y vibrer pour la dernière fois… En effet, les douches chaudes favorisent la condensation et pourraient oxyder votre appareil.

À chaque instant, vos vacances d’été peuvent basculer et tomber à l’eau. Excursion en bateau, selfie devant la piscine, descente en canoë, partie de pêche entre amis, bataille d’eau : soyez prudents lorsque vous faites trempette ! Cela pourrait être fatal pour votre mobile.

En hiver, la neige est également une menace. Fondue, elle peut s’introduire dans les ports de votre appareil et l’endommager définitivement. Au chaud dans la poche de votre combinaison, votre téléphone est également en danger. Entre l’humidité extérieure et la chaleur moite de votre corps, votre mobile est exposé à un risque d’oxydation.

Un orage violent ou une promenade romantique dans le brouillard pourraient également présenter un danger potentiel pour votre téléphone.

Une fois l’eau infiltrée dans les circuits, l’oxydation n’est qu’une part des risques encourus… Les ports de chargement tout comme la batterie peuvent se dilater, l’écran cloquer, les parties métalliques rouiller. L’humidité est également propice au développement des moisissures ce qui nuit indéniablement au bon fonctionnement de votre téléphone.

Elle peut également geler lorsque votre smartphone est soumis à des températures polaires et ainsi créer des dommages irréparables.

> A lire aussi : l’oxydation, une menace pour votre mobile

Chocs thermodifférentiels

Tous chocs thermiques importants sont à proscrire pour limiter les risques de condensation. Passer du froid hivernal à la chaleur d’une pièce intérieure met votre batterie à rude épreuve.

Exposer son mobile pendant des heures au soleil peut créer un court-circuit et mettre votre mobile hors d’usage. La chaleur excessive ou les UV peuvent détériorer l’écran (pixels morts).

Ne déposez pas votre smartphone oxydé près d’un radiateur ou sous le souffle brûlant d’un sèche-cheveux ! Les composants pourraient littéralement griller.

Comment éviter l’oxydation

Nous ne le dirons jamais assez, pour éviter l’oxydation, éloignez vos appareils de l’eau ! Les exemples le prouvent, il est préférable de ne pas laisser votre mobile dans un endroit humide afin de le préserver au mieux.

L’idéal est toutefois de protéger votre smartphone de l’oxydation grâce à une pochette hermétique. Choisissez un modèle opaque pour le protéger des rayons du soleil et imperméable pour réduire l’humidité.

Vous exposerez ainsi moins votre mobile aux éclaboussures ou immersions et pourrez profiter en toute quiétude de vos loisirs !

> Découvrez aussi les premiers gestes à adopter en cas d’immersion de votre mobile

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.