Guide 5G : tout savoir sur la 5G - Blog SFAM

Selon une étude GSMA publiée en marge du Mobile World Congress 2019, on devrait compter d’ici 2025 environ 700 millions de nouveaux abonnés à des offres mobiles dans le monde. Cette croissance portera ainsi le nombre total d’abonnés à 5,8 milliards soit 71 % de la population mondiale. Cette dynamique s’accompagnera d’une amélioration de la connectivité mondiale avec une utilisation accrue de la 5G annoncée comme une véritable révolution pour le marché des téléphones mobiles. La 5G changera-t-elle toutefois véritablement notre vie ? Quelles sont les raisons de ce buzz ? On vous dit tout ce qu’il faut savoir pour être incollable sur le sujet.

5G : 15% des connexions mobiles mondiales en 2025

Surfant sur le lancement de nombreux smartphones compatibles avec la 5G comme le Samsung Galaxy S10, le Galaxy Fold ou encore le Huawei Mate X, le déploiement du réseau de cinquième génération débutera avant la fin de l’année 2019 dans 16 pays. En 2025, GSMA estime d’ailleurs que 116 pays devraient être équipés. La 5G ne deviendra toutefois pas un standard de la téléphonie mobile avant encore quelques années, car les acteurs du marché auront fort à faire pour lancer ce protocole à l’échelle mondiale. Si certains pays l’adopteront sans doute assez rapidement comme la Corée du Sud ou les États-Unis, il faudra néanmoins du temps pour qu’elle touche une large part de la population mondiale. Selon GSMA, les opérateurs mobiles devraient pourtant investir pas moins de 480 milliards de dollars entre 2018 et 2020 pour rendre possible l’aventure de la 5G. Comme l’explique Mats Granryd, directeur général de GSMA, « l’arrivée de la 5G représente une part majeure de la transition mondiale vers une ère de connectivité intelligente qui, parallèlement au développement de l’Internet des objets, des mégadonnées et de l’intelligence artificielle, est sur le point d’être un moteur clef de la croissance économique au cours des prochaines années ». La 5G devrait en effet rapporter 2 200 milliards de dollars à l’économie mondiale au cours des quinze prochaines années et représenter 1,4 milliard de connexions soit 15% des connexions mobiles mondiales. Ce type de réseau s’annonce donc comme une petite révolution pour le marché de la téléphonie mobile. Savez-vous toutefois à quoi correspond exactement la 5G ?

Technologie mobile de cinquième génération

Vous n’avez pas encore eu véritablement le temps de vous faire à la 4G — dont le signal est d’ailleurs parfois difficile à trouver — que la 5G est déjà au cœur de toutes les discussions. Faisons un point sur cette technologie très attendue par les professionnels du secteur. La 5G correspond à un nouveau réseau mobile, la cinquième génération pour être plus précis. Un simple remplacement de technologie me direz-vous. Pas tout à fait ! Pour la première fois, la 5G devrait en effet permettre de gommer les différences qui existent encore entre l’internet fixe, passant par un câble ou la fibre, et l’internet nomade. En effet, la 5G propose un réseau très haut débit (THD) qui serait, d’après Mérouane Debbah directeur du laboratoire de recherche Huawei à Paris, jusqu’à cent fois supérieur à la 4G actuelle. Autre avantage, cette nouvelle technologie utilisant désormais des ondes millimétriques permettra d’améliorer la latence et la densité du réseau.

Des nouveaux usages rendus possibles grâce à la 5G

Grâce à l’augmentation du débit, la 5G ouvrira des usages jusqu’à présent impensables. Ainsi, il devrait être possible de charger un film en seulement cinq secondes sur votre smartphone et de stocker instantanément vos photos dans le cloud. Vous en rêviez ? Cela sera bientôt possible. Ce débit au niveau de la fibre devrait également permettre de répondre à votre envie plus en plus grande de regarder des émissions, des séries ou des films en haute définition — 4K et bientôt probablement 8K — en direct ou en streaming sur votre mobile lorsque vous êtes dans les transports en commun. La qualité toujours croissante des écrans exigera dans les années à venir une augmentation des données pour permettre leur utilisation maximale. La 5G est pensée pour s’adapter à ces nouvelles technologies permettant à l’avenir de bénéficier d’une clarté visuelle sans pareil sur nos smartphones. Cette augmentation du débit sera aussi l’occasion de proposer au plus grand nombre des expériences gourmandes en données à l’instar de la réalité virtuelle, de la réalité augmentée ou encore du cloud gaming. La 5G ne représentera toutefois pas simplement une révolution pour les technophiles. Son déploiement sera en effet l’un des moyens pour lutter contre les déserts numériques apportant le très haut débit dans toutes les régions où la fibre ne passe pas.

Guide 5G : fonctionnement réseau 5G - Blog SFAM

Bien que l’amplification du débit propose des perspectives attrayantes, c’est avant tout la réduction de la latence, atteignant dans le meilleur des cas 1 ms, qui constitue la grande force de la 5G. Pourquoi ? Plus réactif, ce nouveau type de réseau offre en effet de nombreux axes de développement technologique. Il devrait notamment profiter à l’interactivité. De nombreux domaines restaient jusqu’à présent encore trop dangereux à confier à une machine. La 5G devrait venir résoudre ce problème. Les premiers secteurs concernés seront sans doute les transports et la santé. Nous devrions ainsi voir se développer les voitures autonomes et la téléchirurgie, considérée comme plus fiable, plus précise et donnant la possibilité de réaliser des opérations médicales à distance. L’application concrète de la 5G se fera également dans les secteurs de la production, de l’industrie et de la distribution. Le docteur Andreas Müller, en recherche et ingénierie avancée, technologie de communication et réseau chez Robert Bosch GmbH, affirme que « la 5G va bouleverser les process de fabrication » et qu’elle « pourrait même modifier la manière dont les usines sont construites ». Elle participerait donc activement à l’industrie 4.0.

Autre promesse de la 5G : doper la densité de connexions par antenne laquelle pourra atteindre un million d’équipements connectés par km2. « L’ultra connectivité » sera ainsi possible, c’est-à-dire beaucoup plus de monde et d’objets connectés en même temps. Les appareils intelligents, montres ou technologies domotiques, devraient se multiplier. L’Internet des Objets deviendra ainsi un marché porteur. L’Institut Gartner prévoit d’ailleurs plus de 50 milliards d’objets connectés sur le marché d’ici 2020. Un nouveau monde se prépare donc avec de nombreux objets capables d’échanger des informations et d’interagir entre eux. Ainsi, votre réfrigérateur sera peut-être en mesure dans quelques années seulement de passer commande à votre place lorsque vos stocks viendront à s’épuiser.

Un emballement précipité pour ce nouveau réseau ?

Face à tant de possibilités, peut-être souhaitez-vous acquérir le plus rapidement possible un smartphone 5G ? Ne vous pressez surtout pas ! Le réseau n’a en effet pas encore été déployé en France. Des tests sont en cours dans plusieurs grandes villes : Orange à Marseille, Lille et Douai, SFR à Nantes et Toulouse et Bouygues Télécom à Bordeaux. Nous sommes néanmoins en retard par rapport à nos voisins européens et nous ne devrions pas voir arriver la 5G en France avant la fin de l’année 2019. Certains smartphones équipés d’un terminal compatible avec ce nouveau type de réseau ne seront ainsi pas commercialisés en France pour le moment.

Si malgré tout vous souhaitez être prêts pour le grand jour, attention aux prix de ces smartphones. Ils sont pour le moment très élevés car ils nécessitent un circuit intégré numérique complexe assurant l’interface télécom entre le réseau et le terminal. Par ailleurs, nous en sommes encore au balbutiement de cette technologie et il est souvent plus intéressant d’attendre afin de ne pas subir les petits défauts propres à tout nouveau lancement de produit.

Certains spécialistes s’interrogent d’ailleurs fortement sur l’impact que pourrait avoir l’adoption hâtive de la 5G sur la durée de vie des batteries des smartphones. Jean Varaldi, directeur général de Qualcomm France entreprise produisant des modems 5G, reconnaît en effet que les optimisations et les paramétrages réseau pourraient dans un premier temps jouer sur la durée de vie de la batterie de nos appareils même s’il se veut malgré tout rassurant à ce sujet. L’avenir nous dira s’il y avait lieu de s’inquiéter ou non.

Guide 5G : cellules 5G densité - Blog SFAM

Afin de profiter pleinement de l’expérience 5G, vous aurez par ailleurs besoin de disposer d’un forfait de données illimitées.  En effet, il ne suffit pas de donner la possibilité aux gens de télécharger davantage, encore faut-il leur donner les moyens de le faire. Ainsi, si grâce à la 5G vous pourrez télécharger dix films de 1Go chacun en moins de trente secondes, sachez toutefois que votre forfait de 10 Go mensuel disparaîtra alors aussi rapidement. Bénéficier d’un forfait de données illimitées a toutefois un coût qu’il faudra être prêt à payer, 60 € par mois chez SFR, et tous les opérateurs ne proposent pas obligatoirement d’offres pour le moment.

Et si la 5G était potentiellement dangereuse ? Avons-nous le recul nécessaire ? En 2017, des scientifiques de trente-sept pays avaient réclamé un moratoire pour trouver « des solutions aux dangers sanitaires et environnementaux » liés au déploiement de la 5G. Ces derniers craignent en effet une exposition massive et obligatoire aux rayonnements sans fil lesquels affecteraient l’ensemble des organismes vivants.

La révolution de la 5G aura-t-elle véritablement lieu ? Modifiera-t-elle considérablement notre manière d’utiliser notre smartphone ?

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.