Floppotron musique - Blog SFAM

La question vous semble absurde. C’est pourtant ce qu’a réalisé le petit génie à l’origine du Floppotron. Derrière ce nom étrange se cache un instrument de musique concrète utilisant des périphériques informatiques. Le résultat est étonnant, mais très convaincant.

Connaissez-vous le Floppotron ? Cet étrange instrument de musique a été créé voici 2 ans par Paweł Zadrożniak, un petit génie polonais de l’informatique et de l’audio. Les vidéos de ses créations dépassent régulièrement le million de vues sur YouTube.

Deux scanners, huit disques durs, 64 lecteurs de disquettes

Cet instrument a été baptisé Floppotron à cause du nom anglais de la disquette, « Floppy Disk » : l’idée de base est donc bien de jouer de la musique avec des lecteurs de disquettes ! Des disquettes, mais pas seulement : un Floppotron est ainsi composé de 64 lecteurs de disquettes, de huit disques durs et de deux, pilotés par un programme informatique.

« Chaque appareil équipé d’un moteur électrique est capable de générer un son. Les scanners et les lecteurs de disquettes utilisent des moteurs pas-à-pas pour déplacer la tête avec des capteurs qui balaient l’image ou effectuent des opérations de lecture / écriture sur un disque magnétique. Le bruit généré par un moteur dépend de la vitesse d’avancement. Plus la fréquence est élevée, plus le ton l’est » expose ainsi Paweł Zadrożniak.

Des reprises de classiques du rock et de la pop

Dit plus simplement : en pilotant la vitesse d’un lecteur de disquette ou d’un scanner, on peut lui faire jouer une note bien précise. Quant aux disques durs, leur tête de lecture, en frappant la bobine, produit un son percussif.

Les lecteurs de disquette transposent ainsi les parties de guitare rythmique, de basse, de riffs de guitare, de piano ; les scanners permettent d’interpréter les lignes mélodiques ; les disques durs la batterie et les percussions. Pour mieux correspondre aux morceaux à interpréter, Paweł Zadrożniak peut y ajouter toute une gamme de sons concrets, coup frappé sur un four, sonnerie de micro-onde, chasse d’eau, vitre cassée avec un marteau…

Parmi les « tubes » du Floppotron, citons les reprises de Seven Nation Army, de Smell Like Teen Spirits, de The Final Countdown ou de Sweet Dreams. Allez écouter, le résultat est vraiment bluffant !