Hydrogen-One-blog-sfamCommercialisé depuis mi-novembre, l’Hydrogen One est un smartphone extrêmement singulier. Destiné aux professionnels de l’image, il dispose d’un écran holographique permettant de filmer et de visionner en 3D sans lunettes. Il peut également recevoir les objectifs photo des plus grandes marques. Découverte.

Disons-le immédiatement : ce téléphone n’intéressera jamais le grand public. Pour ses 1 295 dollars, il est loin des monstres de puissance disponibles aujourd’hui. Souvent pour moins cher. Son processeur est par exemple un Snapdragon 835, le modèle 2017 de Qualcomm. Beaucoup moins performant que le Snapdragon 845 de 2018, qui équipe les smartphones haut de gamme de Samsung, Xiaomi, LG, Google ou Sony.

Un affichage holographique bluffant, mais qui tient plus du gadget

L’Hydrogen One s’adresse à un public bien particulier : les professionnels de l’image filmée. En particulier du cinéma. Il a été construit par RED, un des constructeurs qui dominent le marché des caméras cinéma. Connues pour leur robustesse et leurs excellent rapport qualité-prix, les caméras RED sont plébiscitées pour les films à petit budget.

Cet Hydrogen One retient l’attention pour une spécificité. Il est le seul smartphone à proposer un écran holographique, permettant de filmer et visionner des images en 3D sans lunettes. Il utilise pour cela la même technologie que la Nintendo 3DS. Un rendu bluffant. Mais qui restera limité à l’état de gadget. Car les seules images existantes dans ce format seront des images filmées… par l’Hydrogen One.

hydrogen-hollographiqueblog-sfam

Un smartphone équipé d’un objectif Fuji, ou qui se transforme en écran déporté de caméra

En revanche, il dispose de deux atouts majeurs pour séduire les pros. Le premier est qu’il est modulable, et peut recevoir des accessoires. Comme une caméra pro ou un reflex. Il peut notamment être équipé d’un adaptateur pour les objectifs des principales marques d’optiques (Canon, Nikon, Leica, Fuji). Ce qui le transforme en un appareil photo hybride pouvant faire de la vidéo. Tout en tenant dans une poche.

Le second est qu’il dispose des connectiques nécessaires pour le transformer en écran de contrôle associé à une caméra. Un accessoire indispensable sur les tournages cinéma. Ce qui fait de l’Hydrogen One un outil modulable et multifonctions pour un professionnel de l’image ne voulant pas investir dans plusieurs appareils. Il reste dans l’esprit des caméras RED – petit budget, modularité, qualité.

Pour ne rien gâcher, il possède un look qui, lui aussi, sort de l’ordinaire. Épais, noir, massif, avec le fameux cercle rouge distinctif de RED. Un style qui, lui aussi, « fait cinéma ». Et qu’on ne verra, d’ailleurs, probablement que sur des plateaux de tournage.

Découvrez l’Hydrogen One en vidéo