full-frame-magic-honor-2

Honor vient de commercialiser en Chine son nouveau smartphone, le Magic 2. Dopé à l’intelligence artificielle, il est l’un des premiers au monde à présenter un écran full-frame, sans encoche. Mais, trop intrusif pour le RGPD, il ne sortira jamais en Europe…

La grande tendance, pour les écrans de smartphone premium, est de ne laisser aucun millimètre carré inutilisé. La taille de l’écran doit se rapprocher de plus en plus de celle de l’appareil. La généralisation des encoches répond à cette exigence.

Un écran sans encoche et full-frame

Mais Honor vient de proposer encore mieux. L’écran de son Magic 2, tout récemment sorti en Chine, occupe toute la face avant du smartphone. La filiale de Huawei utilise pour cela une technologie appelée à se développer. Le smartphone coulisse d’un centimètre vers le haut, pour dévoiler le module photo à quatre capteurs. Cela permet à Honor de proposer un écran AMOLED de 6,39 pouces presque sans aucun rebord et sans encoche. Un écran full-frame agréable à regarder.

Ceux qui ont connu la téléphonie mobile des années 2000 retrouveront le charme des téléphones coulissants, même si le geste est ici inversé. Pour faire surgir le clavier d’un Nokia N95, il fallait faire remonter l’écran. Ici, il faut le faire descendre. Un mouvement qui peut devenir technique, vu la taille de l’appareil, si on ne le tient pas à deux mains !

Au-delà, le Magic 2 est un produit clairement destiné aux amateurs de haut de gamme. Il dispose du meilleur processeur Huawei, le Kirin 980. Mais il est également suréquipé pour l’intelligence artificielle, avec un co-processeur neuronal et un assistant intelligent.

full-frame-magic-honor-2-huawei

Un mobile pensé pour l’IA, mais qui ne respecte pas le RGPD…

RGPD-Honor-Magic2De quoi séduire de nombreux consommateurs… en dehors de l’Union Européenne. En effet, pour alimenter son IA, le Magic 2 emmagasine des données utilisateur. Beaucoup de données. Et, de toutes évidences, sans toujours demander le consentement à son propriétaire. Raison pour laquelle l’Union Européenne l’aurait immédiatement épinglé pour non-respect du RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Honor avait le choix entre implémenter de coûteux garde-fou à son IA, ou ne pas sortir le téléphone en Europe. La marque chinoise a fait son choix. Le Magic 2 ne sera donc, et c’est bien dommage, jamais vendu en France.