dyson casque audio purificateur air - Blog SFAM

Ecouter de la musique tout en respirant un air moins pollué. Tel est le pari technologique proposé par le spécialiste des aspirateurs Dyson. La firme vient ainsi de publier un brevet de casque audio équipé d’un purificateur d’air. Rien n’indique que cet appareil verra le jour, mais son ambition correspond parfaitement à la réalité de ce début des années 2020.

Comme toujours avec un dépôt de brevet, l’information est à prendre avec des pincettes. La majorité des brevets ne débouchent en effet jamais sur une produit commercialisé. Pour autant, Dyson a déposé ce brevet fin 2018, et vient de décider de le publier. Ce qui prouve que la firme britannique veut se protéger au cas où la concurrence lui volerait son idée. Les équipes du constructeur prennent donc cette innovation au sérieux.

Un casque audio pour filtrer l’air ambiant

A en croire ce brevet, Dyson préparerait donc un casque audio. Plutôt étonnant pour une entreprise spécialiste des aspirateurs, ventilateurs et sèche-cheveux ! En réalité, la technologie proposée par le brevet GB2575812 permet d’assainir l’air ambiant à l’aide d’un casque audio. Ce qui correspond à l’activité à la plus forte croissance de la firme : les technologies de purification d’air.

Ce casque s’appuie sur de petites hélices intégrées au niveau des écouteurs, tournant à 12 000 tours minutes et aspirant 1,4 litre d’air par seconde. Cet air serait ensuite filtré avant d’être envoyé vers le nez du porteur. Via un second arceau placé devant les voix respiratoires de l’utilisateur.

La batterie, problématique numéro 1 pour Dyson

Cet étonnant casque permettrait donc d’écouter de la musique tout en profitant d’une purification de l’air ambiant. Assez idéal pour circuler dans des villes toujours plus polluées. L’idée semble, sur le papier, excellente. Le plus probable est d’ailleurs que Dyson la développe en collaboration avec un fabricant de produits audio.

Mais la plus grosse inconnue de ce projet semble être la question de la batterie. Faire tourner des petites hélices est gourmand en énergie. Un purificateur d’air demande une puissance électrique assez élevée. Autant dire que ce casque ne sera réaliste que dans un monde où les batteries auraient encore gagné en efficacité… Sans doute pas pour demain, donc, malheureusement.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.