crise covid-19 assurance garantie loyers impayes - Blog SFAM

La crise du Covid-19 a fragilisé les finances de nombreux particuliers. Pour l’instant, l’impact sur les loyers impayés est modeste. Mais de nombreux spécialistes prévoient une hausse des défauts de paiement dans les mois qui viennent. De quoi renforcer l’attrait, pour les propriétaires, de l’assurance « Garantie Loyers Impayés ».

Le Covid-19 et le confinement ont profondément ébranlé l’économie française. L’activité a connu un franc ralentissement, le chômage a augmenté. Les conséquences sur les finances des particuliers commencent à se faire sentir.

Vers une explosion des loyers impayés ?

Certes, pour l’heure, l’habitat locatif ne souffre que peu de la situation, les aides de l’Etat ayant permis d’éviter le pire. « Ces deux derniers mois, hormis dans quelques poches en banlieue parisienne, nous n’avons pas observé de hausse significative des impayés – avec un taux toujours compris entre 1 % et 2 % pour les impayés durs et de 4 % à 5 % si l’on tient compte des retards de paiement. Le dispositif de chômage partiel a permis de faire cataplasme », expose ainsi Christophe Demerson, président de l’Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI).

Pour autant, d’autres indicateurs sont plus alarmants. L’Union sociale pour l’habitat note ainsi 4,8 % de loyers impayés en avril 2020, contre 4 % habituellement. Et les observateurs s’accordent à dire que le nombre de loyers impayés devrait croître dans les mois qui viennent. De nombreux locataires font d’ailleurs part de leur inquiétude sur leur capacité à payer à temps.

L’assurance « Garantie Loyers Impayés », une protection indispensable pour les propriétaires les plus fragiles

Les propriétaires sont tout aussi inquiets. Pour certains, notamment ceux qui ont contracté un prêt pour mettre un logement en location, ou les retraités qui louent un bien pour conserver un niveau de vie décent, des impayés récurrents peuvent avoir des conséquences dramatiques. Une seule solution pour faire face à cette situation : souscrire une assurance « Garantie Loyers Impayés ».

Seuls 15% des propriétaires bailleurs disposent d’une assurance de ce type. Mais la crise du Covid-19 pourrait convaincre de nombreux propriétaires d’en contracter une.

Une assurance « Garantie Loyers Impayés » de base comprend une protection juridique et couvre les loyers impayés, les divers frais de procédure, le coût lié aux dégradations immobilières. Des options supplémentaires sont possibles, comme couvrir le départ prématuré d’un locataire. De quoi se protéger de ces aléas financiers, surtout si une crise économique s’installe.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.