comparatif smartphones etanches - Blog SFAM

Vous savez que dans votre quotidien, il y de fortes probabilités pour que votre portable tombe à l’eau et souhaitez acheter le modèle le plus étanche ? La SFAM compare pour vous les 2 modèles les plus imperméables des marques Huawei et Google, capables de résister à une immersion pendant 30 minutes.

Avant de commencer ce comparatif de nos meilleurs smartphones étanches, il faut d’abord savoir qu’une simple coque ne suffit pas à empêcher l’humidité de pénétrer dans votre appareil. Les plus maladroits d’entre nous, qui ont déjà fait tomber une fois leur téléphone dans une piscine ou simplement dans les toilettes, peuvent en témoigner.

Pour ce comparatif de smartphones étanches, nous avons sélectionné deux modèles qui bénéficient de la certification IP, un indicateur de protection contre les pénétrations de l’eau, réservé par les marques à leurs modèles les plus haut de gamme. Plus l’indice est élevé, plus le boîtier résistera à l’eau. Ces deux téléphones sont certifiés IP68, soit un très haut niveau de protection, garantissant une résistance à l’immersion sous l’eau sur 1 mètre de profondeur pendant 30 minutes.

> Découvrez nos comparatifs smartphone

Huawei P30 Pro : au top pour la photo

Huawei P30 Pro - Blog SFAM

Un design tout en rondeurs

Certifié IP68, le Huawei P30 Pro propose un design tout en rondeurs, valable aussi bien pour ses angles que pour son écran arrondi qui est même courbé sur les côtés. En façade, le capteur photo avant est situé dans une petite encoche en forme de goutte, qui n’est pas très marquée, ce qui se révèle à l’usage confortable. Au dos, les trois capteurs sont orientés verticalement dans le coin supérieur gauche de l’appareil. Il est assez massif, même s’il ne pèse que 192 grammes.

> Les meilleures modèles d’enceinte Bluetooth waterproof

Une des meilleures dalles du marché

Ce Huawei P30 Pro bénéficie d’un écran Amoled de 6,47 pouces capable de supporter une définition maximale en Full HD+. Couleurs précises et vives, luminosité parfaite, le rendu est vraiment de haut niveau. Il est pourtant possible de retoucher les réglages de la dalle si vous souhaitez obtenir des couleurs plus naturelles. C’est sans doute actuellement l’une des meilleures dalles du marché. Pour la sécuriser, un lecteur d’empreintes est situé sous écran.

Une interface rapide, puissante et fluide

Ce smartphone étanche s’appuie sur le processeur Kirin 980, dernière puce créée par HiSilicon, qui, couplée à 8 Go de RAM, lui permet d’utiliser Android 9 Pie. C’est rapide, puissant, fluide même en mode multitâche. Le Huawei P30 Pro supporte même les jeux, y compris les plus gourmands. On peut également profiter de tiroirs d’applications, ce qui est pratique pour ne pas encombrer son écran. A noter que la navigation par gestes est également incluse, ainsi qu’une reconnaissance faciale 2D, qui fonctionne bien dans la durée.

> Un drone étanche, pour d’impressionnantes images aquatique

Un triple capteur qui attire la lumière

Avec son triple capteur photo (normal, grand angle, caméra téléobjectif), le Huawei P30 Pro se classe sans problème comme le meilleur photophone du moment. Il le doit à la nouvelle technologie SuperSpectrum qui permet de capter davantage de lumière. C’est d’autant plus pratique pour les photos en intérieur, dans les espaces sombres. Même là, la retranscription des couleurs est toujours excellente. Et pour ne rien gâcher, son autonomie qui atteint la dizaine d’heures est supérieure à la moyenne.

Huawei P30 Pro, à partir de 699 euros

Google Pixel 3 XL : au top sur la fluidité

Google Pixel 3 XL - Blog SFAM

Une encoche et une bordure un peu épaisses

Dans ce comparatif des smartphones étanches, nos deux modèles sont certifiés IP68. C’est donc le cas aussi de ce Google Pixel 3 XL, qui se différencie surtout par une encoche en haut de l’écran un peu disproportionnée pour certains, absolument pas dérangeante pour d’autres. Une bordure un peu épaisse en bas de la dalle. Bref, malgré un dos en verre assez chic, un modèle qui ne brille pas par son design, mais ce n’est pas sa qualité première.

Un écran confortable à utiliser

L’écran Amoled de 6,3 pouces se révèle très confortable à utiliser, notamment pour le jeu ou la vidéo. Les couleurs sont notamment très fidèles à la réalité en mode automatique, et il les possible de passer en mode naturel. La luminosité est bonne, même si l’écran devient moins lisible quand le soleil tape dur.

Une puissance de feu

Le Pixel 3 XL bénéficie du processeur Snapdragon 845 qui lui permet de faire tourner Android 9.0 Pie. Autant dire qu’il dispose d’une puissance de feu. Avec lui, tout est fluide même s’il ne s’appuie que sur 4 Go de RAM, ce qui est peu à ce niveau de prix. Et pourtant, on ne s’en rend pas compte au quotidien, même en multitâches. Il se révèle surtout très à l’aise pour le gaming, avis aux amateurs.

> Smartphone incassable : mythe ou réalité ?

Un seul capteur, des photos sublimes

Quand les concurrents multiplient le nombre d’appareils photo sur leur modèle, Google préfère miser sur un seul capteur pour son Pixel 3 XL. Mais un bon : le système HDR+, qui s’appuie sur un traitement algorithmique, permet en effet de prendre en même temps des dizaines de photos, d’analyser les meilleurs éléments de chacune et de reconstituer une image presque parfaite. C’est fort, d’autant plus que les photos, toujours sublimes, le sont aussi bien de jour que de nuit.

Une autonomie au sommet

Pour finir, l’autonomie de ce Pixel 3 XL est également au sommet. La batterie de 3430 mAh permet de tenir près de 12h en mode multitâche, et on dépasse même les 24h si on se contente de téléphoner. Parfait pour tenir une journée complète.

Google Pixel 3 XL, à partir de 429 euros

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.