Huawei processeur - Blog SFAM

Durant l’IFA de Berlin, Huawei a présenté le processeur qui équipera ses futurs modèles haut de gamme, le Kirin 980. Ses performances dépassent largement celles des dernières puces Snapdragon, qu’utilisent Samsung et d’autres géants de la téléphonie. Un avantage décisif pour Huawei ?

Huawei est désormais numéro 2 des ventes mondiales de smartphones, derrière Samsung. Le constructeur chinois ambitionne la place de numéro 1 et veut profiter à fond d’un de ses avantages concurrentiels : comme Apple, Huawei construit lui-même les processeurs de ses smartphones.

 Kirin 980, 22% plus performante que la concurrence !

Sur le haut de gamme, la marque chinoise peut ainsi se différencier nettement de Samsung et des autres constructeurs, qui utilisent presque tous des processeurs fabriqués par Qualcom, les fameux Snapdragon.

Durant l’IFA 2018 de Berlin, Huawei a attaqué de front la dernière génération de Snapdragon, le 845, en présentant son nouveau SoC (System of Chip). Entièrement fabriqué par Huawei, le Kirin 980 est une machine de guerre, utilisant huit cœurs (deux de haute performance cadencés à 2,6 GHz, deux de moyenne performance à 1,92 GHz et quatre de basse performance à 1,8 GHz).

Le Kirin 980 relègue la concurrence très loin : le processeur est 22% plus performant que le Snapdragon 845, pour une consommation 32% plus faible. Une double puce NPU dédiée à l’IA lui permet de reconnaître 4 500 images par minutes, presque deux fois plus que son concurrent de chez Qualcom !

Livrée cet automne, sur les Huawei Mate 20 et les Honor Magic 2

Un processeur ne fait pas seul la qualité d’un smartphone, mais ce SoC devrait donner des sueurs froides à Samsung. Déjà reconnu pour la qualité de son entrée de gamme, la fiabilité de ses appareils et son rapport qualité-prix, Huawei se donne les moyens de ses très hautes ambitions.

Le premier téléphone à être équipé de la Kirin 980 devrait être le Magic 2 de chez Honor, filiale de Huawei. Très attendu, ce smartphone a été rapidement dévoilé durant le salon berlinois, mais sans révéler toutes ses caractéristiques. Le SoC va également booster les Huawei Mate 20 et Mate 20 Pro. Tous ces smartphones devraient être disponibles à l’automne.

L’occasion de vérifier si les Snapdragon (et Samsung) sont bien dépassés par les performances du dernier bijou de Huawei.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.