assurance maladie rembourser protection covid-19 entreprises - Blog SFAM

Pour soutenir les entreprises dans leur lutte contre le Covid-19, l’Assurance Maladie a mis en place une subvention « Prévention Covid ». Elle permet ainsi de rembourser 50% des achats d’équipements et de matériels destinés à protéger les salariés et clients de la maladie. Réservée aux entreprises de moins de 50 salariés, son montant total ne pourra dépasser 5 000 euros.

Face à la crise sanitaire, l’Assurance Maladie se porte au soutien des petites entreprises. De nombreuses sociétés ont ainsi dû effectuer des investissements pour protéger leurs salariés ou leurs clients. Equipements de protection collectifs et individuels, supports de communication : la facture peut parfois être salée. L’Assurance Maladie a donc créé une subvention baptisée « Prévention Covid ».

Une subvention de 5 000 euros maximum pour les équipements de protection contre le Covid-19

Cette mesure s’adresse à toutes les entreprises de moins de 50 salariés. Elle permet d’obtenir, contre justificatif, le remboursement des dépenses engagées à hauteur de 50%. Une société disposant de plusieurs sites peut demander la subvention pour chaque site.

L’aide est par ailleurs conditionnée à un minimum et un maximum d’investissements. Pour en bénéficier, une société doit ainsi avoir dépensé au moins 1 000 euros dans ces équipements. L’Assurance Maladie a fixé le maximum à 10 000 euros d’investissements par entreprise. L’aide ne pourra donc pas excéder les 5 000 euros.

L’Assurance Maladie au soutien des petites entreprises

Cette subvention porte uniquement sur les achats ou locations réalisés entre le 14 mars et le 31 juillet 2020. Elle concerne :

  • le matériel pour isoler le poste de travail des contacts avec les clients ou le public
  • le matériel permettant de guider et faire respecter les distances
  • les locaux additionnels et temporaires pour respecter les distances
  • les outils de communication visuelle : écrans, tableaux, support d’affiches, affiches
  • des éléments à usage unique, à l’exception des scotchs, peintures, rubans, films plastique, recharges paperboard, crayons, feutres, etc.
  • les installations permanentes permettant le lavage des mains et du corps (douches, lavabos…)
  • les installations temporaires et additionnelles telles que toilettes/lavabos/douches

Pour les installations temporaires, la subvention prend en charge les frais de pose, de dépose et quatre mois de location. Si l’entreprise a investi dans une de ces mesures (et uniquement dans ce cas), elle pourra également se faire rembourser masques, visières et le gel hydro-alcoolique.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.