apple-division-modem-mobile-intel-blog-sfam

Apple poursuit sa quête de l’indépendance pour ses terminaux mobiles. Déjà constructeur des excellents processeurs et puces graphiques de ses iPhones, le constructeur américain vient de racheter la division modem mobile d’Intel, à la dérive. De quoi s’assurer, à terme, la mainmise sur tous les composants clés de ses iPhones.

En quelques semaines, Apple vient de retourner une situation qui semblait compromise, au niveau des modems mobiles, notamment en vue de la 5G. Début 2019, le torchon brûlait entre la firme de Cupertino et Qualcomm, fabricant des meilleurs modems 5G du marché – qui accusait Apple d’avoir volé certaines de ses technologies.

Étape 1 : Apple se réconcilie avec Qualcomm, pour fournir des modems 5G à ses iPhones

Qualcomm avait même fait interdire la commercialisation de certains modèles d’iPhones dans plusieurs pays. Dans le même temps, Intel accusait un retard considérable sur la mise au point de ses modems 5G, qui n’avaient aucune chance d’être prêts pour la sortie du premier iPhone 5G.

Dans un premier temps, Apple a enterré la hache de guerre avec Qualcomm, et signé un accord historique, de six ans de partenariat. S’assurant une fourniture d’excellents modems 5G, pour le moyen terme.

Étape 2 : Apple rachète la division modems mobiles d’Intel, pour produire ses propres modems 5G

Mais, dans le même temps, la firme à la pomme négociait avec Intel le rachat de sa division de modems mobiles. Une transaction officialisée fin juillet 2019, pour 1 milliard de dollars. Apple récupérera ainsi, à la fin de l’année, 17 000 brevets et 2 200 employés. L’objectif est clair : produire, à terme, ses propres modems, conçus spécialement pour ses iPhones.

Car l’une des forces d’Apple est de construire des composants (CPU et GPU) non seulement de haute qualité, mais qui s’adaptent aussi parfaitement à l’architecture de ses iPhones. Tirant ainsi le meilleur des composants dont la firme à la pomme conserve l’exclusivité.

Tout porte à croire qu’Apple envisage de produire ses propres modems mobiles, optimisés eux aussi pour ses terminaux. Pour ainsi se séparer de Qualcomm, et continuer de proposer des iPhones qui devancent, du point de vue technologique, la concurrence. Le coup parfait.

iphone-xr-gallery3-blog-sfam

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.