apple capte essentiel benefices marche smartphones - Blog SFAM

Le dernier bilan de la répartition des bénéfices du marché des smartphones continue d’enfoncer le même clou. Avec 12,3% de part de marché, Apple capte… 66% des bénéfices mondiaux ! Ce qui prouve clairement qu’Apple vend ses produits (très) chers. Et dispose d’une communauté suffisamment solide pour largement survivre à l’avènement de Huawei.

A force d’annoncer le recul d’Apple sur le marché des smartphones (en volume et en chiffre d’affaires), de rappeler que Huawei est désormais solide second des ventes mondiales et que Xiaomi menace d’éjecter Apple du podium, on en oublierait presque que les iPhones sont des produits haut de gamme. A très forte valeur ajoutée. Assurant une rentabilité maximale à la marque.

Smartphones : 12,3% de parts de marché pour Apple, 66% des bénéfices !

Le bureau d’analyse Counterpoint vient ainsi de livrer ses chiffres pour le troisième semestre 2019. Ils sont plus que parlants. Sur cette période, Apple, avec 12,3% des parts de marché, est troisième mondial, derrière Samsung (22,4%) et Huawei.

Mais en terme de répartition des bénéfices, la pomme ne laisse que des miettes à la concurrence. Sur ce trimestre, Apple s’est adjugé pas moins de 66% des bénéfices mondiaux, contre 17% pour Samsung, 11% pour Huawei, et moins de 5% pour Oppo et Vivo.

Apple s’appuie ainsi sur une fidélité à toute épreuve de ses utilisateurs dans des marchés à fort pouvoir d’achat (Etats-Unis, Japon, Europe). La hausse continue des prix des iPhones a également permis de compenser largement le tassement des ventes.

Apple, l’art d’imposer une mythologie

Cette étude confirme ainsi cette sensation que les produits Apple sont « trop » chers – dans le sens où l’image de la marque permet de vendre à un tarif plus élevé que la concurrence un produit équivalent. C’est la rançon d’une stratégie de long terme et d’une série de réussites technologiques ou de design, qui ont profondément marqué l’imaginaire collectif.

Quand un consommateur achète un produit Apple, il achète aussi toute cette mythologie. Et cette stratégie s’avère extrêmement payante pour la marque…

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.