alliance samsung microsoft cloud gaming - Blog SFAM

Microsoft vient de signer un partenariat avec Samsung concernant sa plate-forme de cloud gaming, X Cloud. Comme une réponse des deux géants de la tech à l’offensive menée par Google avec Stadia. Avec pas mal d’atouts dans la manche.

Le cloud gaming promet d’être une des technologies phares des années 2020. Et tous les constructeurs et éditeurs de jeux vidéo veulent leur part du gâteau. Google a dégainé le premier. Son service Stadia est déjà disponible, même s’il souffre de quelques défauts de jeunesse. Son avenir semble d’ailleurs plus difficile que celui des équivalents que préparent les géants du jeu vidéo, Sony et Microsoft en tête.

Bientôt X Cloud installé nativement sur les smartphones Samsung

La firme de Bill Gates vient justement de signer un partenariat stratégique avec Samsung, concernant le projet de cloud caming de Microsoft, X Cloud. Ce dernier permettra, en branchant une manette Xbox a un terminal mobile, de faire tourner ses jeux dessus. Même sans posséder de console dédiée. X Cloud proposera un vaste catalogue de jeux vidéos maison et issus d’éditeurs tiers. Mélange de grosses productions et de jeux indépendants, accessibles via un système d’abonnement.

Pour l’heure, les contours du partenariat sont encore inconnus. Le plus évident est que les futurs smartphones de Samsung proposent nativement l’application X Cloud. Certains évoquent la possibilité d’offrir quelques semaines ou mois d’abonnement aux nouveaux acheteurs d’un téléphone Samsung. Une offre d’appel pour Samsung, un moyen de faire découvrir son service pour Microsoft.

Un partenariat gagnant pour Samsung et Microsoft

Du coté de Microsoft, ce partenariat devrait donner une visibilité accrue à X Cloud. Des millions d’utilisateurs pourront ainsi tester l’offre. On peut aussi imaginer que les futures présentations des smartphones surpuissants de Samsung offriront une petite fenêtre aux possibilités offertes par X Cloud.

Globalement, ce partenariat ne présente que des avantages aux deux mastodontes, qui sont chacun leaders des deux secteurs concernés – smartphones et jeux vidéo. Google Stadia y résistera-t-il ?

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.