2020 pertes assurance 203 milliards dollars - Blog SFAM

Une étude vient d’estimer à 203 milliards de dollars (187 milliards d’euros) les pertes que va occasionner la crise du Covid-19 au secteur de l’assurance en 2020. Une grosse moitié provient d’une forte hausse des indemnisations, le reste de pertes sur les marchés financiers. Cela fait de cette crise l’événement le plus coûteux de l’histoire de l’assurance.

Lloyd’s of London, le vénérable groupe d’assurance créé voici plus de 300 ans à Londres, vient de publier un rapport sur le coût de la crise économique du Covid-19 pour le secteur. Les analyses estiment ainsi les pertes à 203 milliards de dollars (187 milliards d’euros) pour l’ensemble des assureurs.

Lloyd’s les détaille : 107 milliards de dollars (99 milliards d’euros) d’indemnisations supplémentaires et 96 milliards de dollars (88 milliards d’euros) de moins-values sur les marchés financiers.

Une crise plus coûteuse pour les assurances que le 11 septembre ou les ouragans de 2017

Lloyd’s of London annonce, de son coté, des indemnisations à hauteur de 3 à 4,3 milliards d’euros pour l’ensemble de la crise. Soit presque autant que des événements aussi marquants que le 11 septembre 2001 (4,7 milliards) ou les ouragans de 2017 (4,8 milliards). Mais ces deux dernières catastrophes n’ayant pas provoqué un tel effondrement boursier, la crise du Covid-19 devrait être, au total, l’événement qui coûtera le plus cher au monde de l’assurance.

« Le secteur de l’assurance dans le monde indemnise les entreprises et les personnes affectées par le Covid-19 en faisant marcher un grand nombre de couvertures différentes », précise John Neal, directeur général de Lloyd’s of London. Mais il rappelle aussi que cette crise s’accompagne d’une récession économique provoquant chômage, faillites et effondrements des PIB. Ce qui grève toute l’activité économique, y compris celle des assureurs.

Des pertes historiques pour le secteur de l’assurance

Cette  analyse rejoint d’autres déclarations alarmistes d’assureurs de premier plan. Zurich Insurance devrait ainsi perdre 750 millions de dollars (691 millions d’euros) dans l’assurance dommages. Allianz a annoncé que son premier trimestre 2020 était le pire de son histoire. Début mai 2020, AIG prévoyait lui aussi que cette crise économique serait la plus grande catastrophe de l’histoire de l’assurance.

C’est d’autant plus vrai que les assureurs font face à des défis d’ampleur, comme mettre en place des polices couvrant des futures pandémies.

Retrouvez d'autres articles comme celui-ci sur notre blog high tech SFAM.